Publié le 17 Novembre 2014

Pour une jeune femme, qui attend un bébé, et dont l'accouchement (risqué) doit être déclenché demain,

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

circus Vaticanus ! Comme on ne sait pas gérer les priorités et que les églises continuent à se vider... Lire ici :

http://www.korazym.org/18432/card-ravasi-sport-lesperanto-dei-popoli/

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

Cela a tardé, je l'avoue, mais il me fallait reprendre les notes laissées par l'abbé !

Voilà donc peu ou prou, la seconde médit que nous avons eu lors de notre périple espagnol

Dieu, vu comme Vigneron

O Seigneur Jésus, Votre père, dont vous ne recherchez que la gloire, Lui, si grand si inaccessible s’intéresse, à moi petit rameau, voulant que je porte des fruits !

Seigneur Jésus, nous LE Voyons s’approcher de nos âmes, comme un Vigneron qui vient apprécier l’état de sa vigne, en estimer le rendement, ou en prévoir la stérilité

C’est votre Père qui dirige, organise toute cette vie divine, qui se répand dans le Cep et les branches, Il est le maître de la vigne.

Il a autorité sur les moindres rameaux, qui doivent grandir, fleurir, donner des fruits à l’exemple du Cep.

Ma sanctification importe considérablement à mon Père des Cieux

Ce père, attentif, penché non seulement sur lésâmes saintes, mais aussi sur les petits rameaux gonfles de sève divine espère les voir donner de splendides fruits

Un acte d’amour de plus ou de moins dans le monde, un acte d’abandon, un cri de foi et de confiance, une simple prière d’enfant baptisé, l’acceptation, par un malade, de sa situation alors qu’il est en état de grâce, c’est tout cela que Votre père,O Jésus, regarde avec bienveillance du haut du Ciel.

Mon Dieu, vous agissez donc en moi

C’est sur, comme vous travaillez dans toutes les âmes de bonne volonté qui veulent vraiment Vivre en vous !

Daignez dénouer les nœuds qui empêchent la vie divine de passer

Nœuds de mon orgueil de mon amour propre de ma confiance suffisante en moi-même

Daignez purifier ma sensibilité en me faisant voir, comment par mes mauvais comportements, je m’éloigne de vous !

Quelle gloire vous serait rendue, si je pouvais axer mes efforts en ce sens !

Sainte Marie, ma mère et mon avocate, aidez moi à avoir une confiance totale en l’action du Suprême Vigneron, sur son petit rameau que je suis !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

Inculture Ouaibistique

Une celebrissime plateforme de vente de livres numériques, propose un corpus de lettres apostoliques du pape Pie IX ! Le hic est que la couverture de l'ouvrage mise en avant risque de faire douter du contenu !!!

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

Rappel

Vous pouvez retrouver les intentions de prières ICI !

Les stats nous montrent que vous êtes assez nombreux à passer en début de mois sur cette page, et nous vous en remercions !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

Nouvelles de l'abbé Denis Coiffet.

Communique de la FSSP France. Dernière modification : 16-11-2014 11:37

"Voici déjà plus d'un mois que l'abbé Coiffet est hospitalisé. Comme vous le savez, il souffre d'une leucémie pour laquelle il a été soigné par chimiothérapie. Ces derniers jours, son état de santé s'est dégradé, du fait de complications : infection, réaction allergique aux antibiotiques, œdème. Il est aujourd'hui très affaibli, au point que les médecins qui étaient confiants dans son rétablissement sont réservés. Ils ont décidé de le transférer vers l'hôpital de Créteil où il pourra être mieux pris en charge.

Depuis le début de son hospitalisation, l'abbé Coiffet est assisté quotidiennement par nos confrères de Versailles qui lui portent la Sainte Communion. Je lui ai également donné l'extrême-onction voici deux semaines. L'abbé Coiffet a confié qu'il offrait toutes ses souffrances pour la Fraternité. Ayons à cœur de le garder chaque jour dans nos prières, en particulier au moment d'offrir le Saint-Sacrifice de la Messe. "

Bien fraternellement en Notre-Seigneur,

abbé Vincent Ribeton

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2014

SAINT GRÉGOIRE LE THAUMATURGE Évêque et confesseur (†; 270)

Saint Grégoire opéra tant de prodiges, que, de son vivant, il fut appelé le Thaumaturge, c'est-à-dire faiseur de miracles. Né de parents nobles et riches, mais païens, dès son enfance il eut le sentiment de la vérité du christianisme. L'enseignement du grand Origène le confirma dans cette pensée ; il reçut le baptême : « Servez-vous, lui écrivit son Maître, des talents que Dieu vous a donnés pour la défense de la religion du Christ, et pour cela, ayez surtout soin de joindre la prière à l'étude. » Grégoire eût pu occuper les plus hautes places ; il préféra vendre tous ses biens, en donner le prix aux pauvres et se retirer dans la solitude pour y converser seul à seul avec Dieu. Il dut bientôt accepter le fardeau de l'épiscopat ; sa science et ses miracles lui donnèrent une influence étonnante sur les peuples. Grégoire était un homme doué de l'esprit des apôtres et des prophètes. Toute sa conduite, dit saint Basile, portait l'empreinte de la perfection évangélique. Jamais il ne priait que la tête découverte ; il parlait avec simplicité et modestie ; il avait en horreur le mensonge, l'habileté et tous les détours qui ne s'accordent point avec l'exacte vérité. Il ne pouvait supporter ce qui blesse la douceur et la charité. Il mourut ne laissant que dix-sept idolâtres là où il n'avait trouvé que dix-sept chrétiens.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2014

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu IX. 18-26.

En ce temps-là, tandis que Jésus parlait aux foules, un chef s'approcha et, prosterné devant lui, il disait : "Ma fille est morte à l'instant, mais viens lui imposer la main, et elle vivra."

Jésus se leva et le suivit ainsi que ses disciples.

Et voilà qu'une femme, affligée d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par derrière et toucha la houppe de son vêtement.

Car elle se disait en elle-même : " Si seulement je touche son vêtement, je serai guérie. "

Jésus se retourna, la vit et dit : " Ayez confiance, ma fille, votre foi vous a guérie. " Et la femme fut guérie à l'heure même.

Arrivé à la maison du chef, Jésus vit les joueurs de flûte et une foule qui faisait grand bruit, et il leur dit :

" Retirez-vous : car la jeune fille n'est pas morte, mais elle dort ; " et ils se moquaient de lui.

Lorsqu'on eut fait sortir la foule, il entra, prit la main de la jeune fille, et elle se leva.

Et le bruit s'en répandit dans tout ce pays.



Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 15 Novembre 2014

Une légende court disant que nous sommes tristes et n'avons pas de savoir vivre ! La vérité est que nous suivons la devise mise en exergue par le grand Molière et que nous ne faisons pas des repas des banquets romains sans fin ! Il y a 15 jours je recevais cousin Thibaldus et d'autres cousins et ce fut autour d'un bon sanglier (Thibaldus est chasseur !) que nous avons devisés (mais pas trois heures !)

Amandine me demandant les photos je vous en fait profiter

Avant la fête
Avant la fête
Avant la fête
Avant la fête

Je dois avouer que dans ma petite cuisine, la préparation avec Thibaldus fut sportive, pendant que ces dames étaient en vadrouille ! 2 h de cuisson et de surveillance parce que mes plaques chauffent inégalement ! Au fait je n'ai pas précisé qu'il s'agit de sanglier !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 15 Novembre 2014

Saint Albert le Grand (dont le nom est Albrecht von Bollstädt), aussi connu sous le nom de Albert de Cologne ou Albertus Magnus, né autour de l'an 1200 en Bavière et décédé le 15 novembre 1280 à Cologne (Allemagne), était un frère dominicain, philosophe, théologien, naturaliste, chimiste. Évêque de Ratisbonne durant trois ans (1260-1263), il préfera retourner à l'enseignement et fut professeur de renom au xiiie siècle. Le plus célèbre de ses disciples est saint Thomas d'Aquin.

Homme de grande culture, il a laissé une œuvre scientifique d’une vaste ampleur, particulièrement brillante dans le domaine des sciences naturelles. Il a également répandu, comme Boèce et Jacques de Venise, des textes d'Aristote en Occident et a laissé une somme de théologie qui a servi de modèle à la Somme théologique de Thomas d'Aquin.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0