Publié le 22 Novembre 2014

Salve, et Laus Deo !

Je file à un marché de Noël, dans un sympathique Collège, attaché à une non moins charmante Abbaye (et j'ai un peu de route !) ... mais Nous fêtons aujourd'hui cette grande Sainte !

Un peu de poésie, au programme, tout à l'heure, et de la musique, puisqu'en ce jour la chrétienté celèbre quelque peu cet art remarquable !

On peut lire son histoire par Dom Guéranger ICI

Par le comte Anatole de Ségur

"Dans l'histoire de l'Église et du monde, il n'est pas d'époque plus intéressante que celle des persécutions; dans l'histoire des persécutions, il n'est pas de figure plus touchante et plus sublime à la fois que celle de sainte Cécile. Belle, patricienne, maîtresse d'une immense fortune, elle a les grandeurs de ce monde. Épouse et vierge, apôtre de la grâce, mère des pauvres, fille chérie du pape Urbain, comme lui sainte et martyre du Christ, elle a les gloires du ciel. Mourante, elle chnnte encore les louanges de Dieu; son dernier regard convertit ses bourreaux. Le souverain pontife la veut ensevelir de ses propres mains, et par un privilège inouï, lui donne place, dans les Catacombes, près des reliques sacrées des chefs de l'Église. Le palais où elle mourut, légué par elle à la société chrétienne, respecté des persécuteurs, est transformé en sanctuaire, et sa dépouille mortelle y revient, après six siècles, pour un triomphe qui n'a pas cessé.

En elle, la mâle fierté des Cecilius, ses ancêtres, se mêle à l'humilité des chrétiens. Dans ses paroles, telles que les actes de son martyre nous les ont conservées, la Rome des Scipions et la Rome nouvelle des martyrs semblent unir leur accent pour former une harmonie sublime. Là réside le charme particulier et tout-puissant de sa physjonomie.

Ce charme souverain s'est exercé autour d'elle comme il s'exerce encore à travers les siècles sur tous ceux qui se prennent à la considérer. Son jeune époux, Valérien, idolâtre, enivré d'amour, obéit, frémissant, à la force que Dieu a mise en sa parole. Tiburce, son beau-frère, subit à son tour cet ascendant de la fille du Christ, et, comme Valérien, il la précède, joyeux, au martyre. Almachius, le gouverneur de Rome, le ministre omnipotent de l'empereur, est obligé de compter avec elle. Avant de se résoudre à la condamner, cet implacable ennemi du nom chrétien épuise les prières, les séductions, les menaces. Il n'ose la faire exécuter publiquement, tant est grande l'influence de cette jeune fille sur le peuple de Rome. Il la veut faire étouffer sans bruit dans la vapeur embrasée d'une salle de bains, et c'est là que, luttant contre le miracle, il ordonne enfin qu'elle soit égorgée. Le bourreau lui-même tremble, frappe d'une main mal assurée, et s'enfuit laissant sa besogne inachevée. Jusqu'à son dernier soupir, elle domine, elle rayonne, elle répand autour d'elle la lumière et l'amour supérieurs de Jésus-Christ."

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2014

J'espère que vous n'avez abusé hier, ni du bon vin, ni du Kalimutxu et que le réveil n'est pas trop dur ce matin ! Matinée humide en prévision par ici ! (Je sais, Adso, "humilité, humidité !") mais comme nos cœurs ne sont pas sec...

Nouvelles rassurantes reçues du petit Vianney dont l'opération s'est bien passée, mais ce n'est pas le moment de relâcher nos prières !

Aujourd'hui c'est la fête de la présentation de la Sainte Vierge !

PRÉSENTATION DE LA SAINTE VIERGE.
2l novembre.
L'histoire de la fête de la présentation de la sainte Vierge est celle ci:

L'Église grecque célébrait la fête de la présentation dès le neuvième siècle : elle était même très-solennelle chez les Orientaux, surtout depuis la fameuse constitution de l'empereur Comnène, qui ordonna qu elle serait chômée dans tout son empire. Elle n'est connue dans l’Eglise latine que depuis l’an 1372. Ce fut Philippe de Mézières, chancelier de Chypre, qui avait une dévotion particulière à cette fête, qui en présenta l'office au pape Grégoire XI. Ce souverain pontife l'examina et ordonna la célébration de cette fête . De Mézières vint en France, et se fixa a la cour du roi Charles V, surnommé le Sage : il inspira à ce vertueux prince toute la dévotion qu'il avait lui-même à la présentation de la sainte Vierge. Le roi s'empressa de la faire établir dans tout son royaume, et Il la célebra lui-même avec beaucoup demagnificence. Il manda aux docteurs et aux étudiants du collège de Navarre, de commencer cette fête
dans leur église le 21 novembre; c'était en 1371.

Il finit sa lettre en leur disant qu"il est déterminé à la renouveler chaque" année pendant toute sa vie. Le concile de Bâle régit cette fête générale dans l’Eglise !

Quelques auteurs disent qu'elle ne fut reçue à Rome que sous le pontificat de Paul ll. Le fameux Sixte V la prescrivit de nouveau en 1585.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2014

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2014

C'est "el dia del Beaujolpif" !

C'est le Beaujolais nouveau aujourd'hui ! Vous pouvez aussi bien le mélanger avec du Coca Cola pour faire du Kalimotxo ! (On prononce en France "Calimoutcho", cette boisson espagnole, compagne des fêtes les plus folles)

On mélange à parts égales le vin rouge et le Cola-Caca !

Bon, c'est assez atroce, mais pas plus que le Beaujolais nouveau !

NB: Dans le sud profond, en bas de la carte à droite, les pétroliers en route vers Gênes qui ont dégazés ont donnés le Mazout (Pastis+Coca) ...

Voilà, c'est fait, et cela ne reviendra pas, parce que nous buvons de l'eau ! ;)

NB²: le taureau de l'étiquette, est en rapport avec les fêtes de Pampelune, où cette boisson coule à flot !

C'est "el dia del Beaujolpif" !

Lire la suite

Rédigé par Caramelo

Publié dans #Humour, #Culture

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2014

Vianney, le petit bébé dont nous vous parlons, et qui souffre d'un spina Bifida, doit être opéré ce matin, nous ne relâchons pas nos prières ! Nous le confions, ainsi que ses parents au Santo Bambino et au brhx Pie IX

Aujourd'hui il fait un froid glacial, nous ne sommes pas loin de 0°C, mais il fait chaud dans nos coeurs sous le soleil de Dieu !

---

Saint Bénigne:

Selon la tradition, saint Polycarpe de Smyrne l’envoya en Gaule avec saint Andoche, prêtre, et saint Thyrse, diacre, qui sont vénérés à Saulieu comme évangélisateurs et martyrs. Il a été reçu à Autun par saint Faust, père de saint Symphorien, et par sa sœur sainte Léonille de Langres. Il évangélisa d’abord cette cité en baptisant les trois frères jumeaux puis vint à Dijon.

Il est appelé aussi Broingt et Bénin. L’église de Thury-Harcourt (Calvados) lui est dédiée, ainsi que celle de Domblain (Haute-Marne). Il est fêté le 1er novembre, mais on trouve aussi le 21 novembre (peut-être par confusion avec saint Bénigne de Milan).

Sur l'emplacement de son tombeau fut élevée, au vie siècle, l'Abbaye Saint-Bénigne de Dijon transformée plus tard en cathédrale.

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 19 Novembre 2014

Le journal du diocèse de Poitiers professe des Hérésies ! Lisez donc page 4

Pourtant le Catéchisme de l’Eglise Catholique (numéro 1210) :

« Les sacrements de la Loi Nouvelle sont institués par le Christ et ils sont au nombre de sept, .... »

Lire la suite

Rédigé par z

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0

Publié le 19 Novembre 2014

EN VERSION FRANCAISE DANS TOUS LES CINEMAS

Un voyage extraordinaire à la découverte de la plus impressionnante collection d'œuvres d'art qui s’étend sur plus de deux mille ans d'histoire. LES MUSÉES DU VATICAN 3D, une visite filmée en collaboration avec la Direction des Musées du Vatican qui permet pour la première fois d'introduire des caméras Ultra HD 4K / 3D à l'intérieur des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine.

Une découverte passionnante d’un des lieux les plus visités au monde qui vous donnera accès à des œuvres jamais vues auparavant.

Attention, une seule journée de projection !!!

A ne pas manquer

Lire la suite

Rédigé par Bartholomeo

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 19 Novembre 2014

Malgré la panne d'hier de notre hébergeur, le blog est resté accessible ! Je ne comprends pas pourquoi, mais c'est une Bonne Nouvelle !

Les premières infos de la maman pour laquelle je vous invitais à prier sont plus rassurantes que prévu, même si le bébé baptisé à la naissance est en soins intensifs ! Nous ne relâchons pas nos prières, pour Vianney (c'est le nom du pitchoun) et pour ses parents !

Nous les confions aujourd'hui à Sainte Élisabeth de Hongrie Veuve, Tertiaire de Saint-François (1207-1231)


Élisabeth, fille d'André II, roi de Hongrie, connut toutes les joies et toutes les grandeurs, mais aussi toutes les épreuves de la vie, et Dieu a donné en elle un modèle accompli aux enfants, aux jeunes filles, aux épouses, aux mères, aux veuves et aux religieuses, aux riches et aux pauvres. Après une enfance tout angélique, elle fut fiancée au jeune prince Louis de Thuringe. Dès lors Élisabeth donnait tout ce qu'elle avait aux pauvres. Sa piété, son amour de Dieu la poussait au sacrifice.



Les deux jeunes époux, unis par la foi encore plus que par la tendresse, eurent toujours Dieu comme lien de leur affection. Louis était un prince éminent par ses vertus et sa sagesse. La dévotion d'Élisabeth n'était ni triste, ni exagérée ; on ne la voyait jamais qu'avec un visage doux et aimable.



Elle aimait à porter aux pauvres de l'argent et des provisions. Un jour qu'elle portait dans son manteau du pain, de la viande, des œufs et autres mets destinés aux malheureux, elle se trouva tout à coup en face de son mari : « Voyons ce que vous portez » dit-il ; et en même temps il ouvre le manteau ; mais il n'y avait plus que des roses blanches et rouges, bien qu'on ne fût pas à la saison des fleurs.



Quelle douleur pour Élisabeth, quand son mari partit pour la croisade ! Elle souffrit avec courage cette séparation qui devait être définitive. Élisabeth restait veuve avec trois enfants. Alors commença sa vie d'épreuves. Chassée du château, réduite à la pauvreté la plus entière, méprisée, elle sut se complaire en ses souffrances.

Elle mourut à Marbourg le 17 novembre 1231, à l'âge de 24 ans, sous l'habit du Tiers Ordre de Saint-François.

Bonne journée !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2014

C'est en ce jour, l'anniversaire de la consécration de la basilique St Pierre !

Sous la plume de Par Étienne-Charles Brasseur de Bourbourg :

"Sur les fondements du cirque de Néron, le pape saint Sylvestre commença à édifier la magnifique église de Saint-Pierre,et le palais que le persécuteur des apôtres avait bâti à l'entrée des jardins d'Aggrippine, sur le Yatican , devenait sa demeure, ainsi que le palais de l'impératrice Fausta, au centre duquel s'élevait la basilique du Latran.

La noble basilique du prince des apôtres , élevée par la munificence de Constantin , sur la grotte obscure où le pape saint Anaclet avait bâti son oratoire, fut terminée enfin vers l'an 525 ; on en fit la dédicace le 18 novembre. Elle était à cinq nefs , séparées par quatre-vingt-seize colonnes de marbre . de trois cent treize pieds de long , sur deux cent dix-huit de large , plus grande qu'aucun des temples de Rome, et surpassaut déjà même en magnificence le fameux temple de Jupiter, encore ouvert sur le capitole. Déjà la suprématie du monde avait quitté les dieux des anciens Romains; elle venait désormais résider sur le tombeau de l'humble et obscur pêcheur du lac de la Tihériade , et l'éternité, dont la cité de Romulus se vantait, avait quitté le capitole pour le Vatican."

et sous la plume de Caillau:

"L'église de Saint-Pierre au Vatican menaçant ruine, on commença à la reconstruire sous Jules II, en 1506, et Urbain VIII la dédia en 1626, le 18 novembre, jour auquel on célébrait la dédicace de l'ancienne église. Cet admirable temple, tout resplendissant de marbre et d'or, renferme les reliques d'un grand nombre de papes, de martyrs et d'autres saints. Mais le plus précieux trésor qu'on y trouve, ce sont les reliques de saint Pierre et de saint Paul, qui reposent dans une chapelle souterraine sous un magnifique autel ou le souvërain Pontife a seul le droit de célébrer le saint sacrifice. Ce soul errain est connu sous le nom de Confession de saint Pierre, ou de Limina aposiolorum ; vénérable et riche sanctuaire qu'environnent nuit et jour cent lampes ardentes, et

qui reçoit à chaque instant les hommages et les vœux d'une foule de chrétiens.

L'église de Saint-Paul, où reposent aussi sous l'autel principal les reliques des saints apôtres, ayant été réduite en cendres par un violent incendie, après la mort de Pie VII, le pape Léon XII adressa, sous la date du 26 janvier 1825, une lettre encyclique à tous les évèques, dans laquelle il invite toute la chrétienté à concourir par des dons volontaires à la reconstruction de cette vénérable basilique. Sa voix a été entendue, et les rois chrétiens ont concouru, par de riches présents, à ce grand ouvrage, qui avance tous les jours vers son terme. Le roi d'Égypte lui-même, tout mahométan qu'il est, a voulu contribuer à cette noble restauration , et vient de faire présent à Sa Sainteté de quatre colonnes d'albâtre d'une seule pièce, tirées de la plus riche carrière de son territoire. Ainsi sont honorés après leur mort ceux qui ont su se sacrifier pendant leur vie, ou plutôt faire de leur vie même un sacrifice au Seigneur."

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Histoire

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2014

Originaire de Meaux, en Seine-et-Marne, Aude sera l'une des compagnes de sainte Geneviève, à Paris, au 5ème siècle. On trouve sa dévotion bien attestée en notre capitale au 13ème siècle. C'est ainsi que le roi St Louis, en 1239 conduit une procession en l'honneur de reliques de la Passion qu'il a rapportées de Terre Sainte. Le récit rapporte que les chanoines de l'église Ste Geneviève sont présents avec " la châsse qui contient le corps de Ste Aude".

NB: nos multiples activités nous conduisent bien souivent à ouvrir le blog, en plaçant juste l'éphémeride !

C'est aussi aujourd'hui l'anniversaire de la consécration de deux basiliques romaines, et notre historien maison va revenir dessus tout à l'heure

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Salve

Repost 0