Publié le 24 Novembre 2014

Rédigé par Bartholomeo

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2014

Salve

Après un ouikende extra, fait de repos pour les uns, de marchés de Noël pour les autres (Au Baroux à St Maur ou à Toulouse), de manifs pour les autres... retour à des choses plus calmes ou moins drôles !

Laus Deo, bien sur, en toutes choses, plaisantes ou moins enjouées !

Saint jean de la Croix nous donnera aujourd'hui de quoi méditer ! Nous pouvons lire ce qu'en dit Benoît XVI ICI ...et sur ce, je vous souhaite une bonne journée, car de la paperasserie m'attend...haut les coeurs !

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

Comme le cardinal Barbarin, voulant faire son interessant dans les rues de Rome, a, dans la période pré conclaviste utilisé un vélo, je me dis que, sur les pavés romains, il faut un beau cyclo !

Véhicule cardinalice ?

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

Dernier Dimanche après la pentecôte, ce matin ! Pas très joyeux, mais n'ayons crainte ! Nous allons rentrer dans le temps de l'Avent ! Bientôt le Christ rédempteur du monde, petit enfant dans la froisde nuit du monde, viendra illuminer nos choeurs ! Sa voix comme une trompette, nous sortira de notre torpeur...

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu XXIX versets15 à 35 :
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Quand vous verrez, présente dans le lieu saint, l'abomination de la désolation dont vous a parlé le prophète Daniel, — que le lecteur comprenne ! —
alors, que ceux qui seront dans la Judée s'enfuient dans les montagnes ;
que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas prendre ce qu'il y a dans sa maison ;
et que celui qui sera dans les champs ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau.
Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat ;
car il y aura alors une grande tribulation, telle qu'il n'y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant, et qu'il n'y en aura plus.
Et si ces jours n'avaient été abrégés, nul vivant n'échapperait ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Alors, si quelqu'un vous dit : " Voici le Christ ici ! " ou " là ! " ne le croyez point.
Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, et ils feront de grands miracles et des prodiges jusqu'à induire en erreur, s'il se pouvait, les élus mêmes.
Voilà que je vous l'ai prédit.
Si donc on vous dit : " Voici qu'il est dans le désert ! " ne partez point ; " Voici qu'il est dans le cellier ! ", ne le croyez point.
Car, comme l'éclair part de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
Où que soit le cadavre, là se rassembleront les aigles.
Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera pas sa clarté, les astres tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme, et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec grande puissance et gloire.
Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre.
Du figuier apprenez cette comparaison : dès que sa ramure devient tendre et que ses feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.
Ainsi, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que l'événement est proche, aux portes.
Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées.
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

En peinture !

continuons notre tour des arts, inspirés par Sainte Cécile ! Un beau tableau de la sainte, expliqué ICI

Lire la suite

Rédigé par Tite Rose

Publié dans #Arts, #Culture

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

Solennité de Sainte Cécile à Saint Eugène-Ste Cécile (Paris), messe de Gounod !

Procession d'entrée : Cantatibus organis - Touve R. Ratovondrahety, titulaire des grandes orgues de Saint-Eugène Sainte-Cécile

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Arts, #Ecclésial

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

Grand Dieu, qui voyageur au terrestre séjour,
De l'homme et de la femme avez béni l'amour,
De ce profane hymen, vaine cérémonie,
Votre présence, ô Christ, semblait être bannie:
Mais eu votre Cécile, en son cœur innocent,
Voire esprit habitait invisible et présent.

Étendez sur son front votre main paternelle.
Qu'aimable à son mari, qu'à votre loi fidèle,
Elle égale Lia par sa fécondité,
Sarah par ses longs jours, Rachel par sa beauté.
Que sa bouche en tout lieu répande la sagesse,
Et que celui qu'elle ajme, enivré de tendresse,
Célèbre sa louange en présence de tous.
Il ne vous connaît point encor, ce noble époux,
Auquel un nœud sacré l'engage pour la vie.
Arrachez-le, Seigneur, à son idolâtrie;
Ajoutez au lien qui les joint ici-bas
Celui du saint amour que la mort ne rompt pas.

Anatole de Ségur

Lire la suite

Rédigé par Tite Rose

Publié dans #Arts

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

Salve, et Laus Deo !

Je file à un marché de Noël, dans un sympathique Collège, attaché à une non moins charmante Abbaye (et j'ai un peu de route !) ... mais Nous fêtons aujourd'hui cette grande Sainte !

Un peu de poésie, au programme, tout à l'heure, et de la musique, puisqu'en ce jour la chrétienté celèbre quelque peu cet art remarquable !

On peut lire son histoire par Dom Guéranger ICI

Par le comte Anatole de Ségur

"Dans l'histoire de l'Église et du monde, il n'est pas d'époque plus intéressante que celle des persécutions; dans l'histoire des persécutions, il n'est pas de figure plus touchante et plus sublime à la fois que celle de sainte Cécile. Belle, patricienne, maîtresse d'une immense fortune, elle a les grandeurs de ce monde. Épouse et vierge, apôtre de la grâce, mère des pauvres, fille chérie du pape Urbain, comme lui sainte et martyre du Christ, elle a les gloires du ciel. Mourante, elle chnnte encore les louanges de Dieu; son dernier regard convertit ses bourreaux. Le souverain pontife la veut ensevelir de ses propres mains, et par un privilège inouï, lui donne place, dans les Catacombes, près des reliques sacrées des chefs de l'Église. Le palais où elle mourut, légué par elle à la société chrétienne, respecté des persécuteurs, est transformé en sanctuaire, et sa dépouille mortelle y revient, après six siècles, pour un triomphe qui n'a pas cessé.

En elle, la mâle fierté des Cecilius, ses ancêtres, se mêle à l'humilité des chrétiens. Dans ses paroles, telles que les actes de son martyre nous les ont conservées, la Rome des Scipions et la Rome nouvelle des martyrs semblent unir leur accent pour former une harmonie sublime. Là réside le charme particulier et tout-puissant de sa physjonomie.

Ce charme souverain s'est exercé autour d'elle comme il s'exerce encore à travers les siècles sur tous ceux qui se prennent à la considérer. Son jeune époux, Valérien, idolâtre, enivré d'amour, obéit, frémissant, à la force que Dieu a mise en sa parole. Tiburce, son beau-frère, subit à son tour cet ascendant de la fille du Christ, et, comme Valérien, il la précède, joyeux, au martyre. Almachius, le gouverneur de Rome, le ministre omnipotent de l'empereur, est obligé de compter avec elle. Avant de se résoudre à la condamner, cet implacable ennemi du nom chrétien épuise les prières, les séductions, les menaces. Il n'ose la faire exécuter publiquement, tant est grande l'influence de cette jeune fille sur le peuple de Rome. Il la veut faire étouffer sans bruit dans la vapeur embrasée d'une salle de bains, et c'est là que, luttant contre le miracle, il ordonne enfin qu'elle soit égorgée. Le bourreau lui-même tremble, frappe d'une main mal assurée, et s'enfuit laissant sa besogne inachevée. Jusqu'à son dernier soupir, elle domine, elle rayonne, elle répand autour d'elle la lumière et l'amour supérieurs de Jésus-Christ."

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2014

J'espère que vous n'avez abusé hier, ni du bon vin, ni du Kalimutxu et que le réveil n'est pas trop dur ce matin ! Matinée humide en prévision par ici ! (Je sais, Adso, "humilité, humidité !") mais comme nos cœurs ne sont pas sec...

Nouvelles rassurantes reçues du petit Vianney dont l'opération s'est bien passée, mais ce n'est pas le moment de relâcher nos prières !

Aujourd'hui c'est la fête de la présentation de la Sainte Vierge !

PRÉSENTATION DE LA SAINTE VIERGE.
2l novembre.
L'histoire de la fête de la présentation de la sainte Vierge est celle ci:

L'Église grecque célébrait la fête de la présentation dès le neuvième siècle : elle était même très-solennelle chez les Orientaux, surtout depuis la fameuse constitution de l'empereur Comnène, qui ordonna qu elle serait chômée dans tout son empire. Elle n'est connue dans l’Eglise latine que depuis l’an 1372. Ce fut Philippe de Mézières, chancelier de Chypre, qui avait une dévotion particulière à cette fête, qui en présenta l'office au pape Grégoire XI. Ce souverain pontife l'examina et ordonna la célébration de cette fête . De Mézières vint en France, et se fixa a la cour du roi Charles V, surnommé le Sage : il inspira à ce vertueux prince toute la dévotion qu'il avait lui-même à la présentation de la sainte Vierge. Le roi s'empressa de la faire établir dans tout son royaume, et Il la célebra lui-même avec beaucoup demagnificence. Il manda aux docteurs et aux étudiants du collège de Navarre, de commencer cette fête
dans leur église le 21 novembre; c'était en 1371.

Il finit sa lettre en leur disant qu"il est déterminé à la renouveler chaque" année pendant toute sa vie. Le concile de Bâle régit cette fête générale dans l’Eglise !

Quelques auteurs disent qu'elle ne fut reçue à Rome que sous le pontificat de Paul ll. Le fameux Sixte V la prescrivit de nouveau en 1585.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2014

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0