Publié le 25 Novembre 2014

Rédigé par Z

Publié dans #L'étrange album de Zosime

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2014

Une Femen, l'une de ces créatures démoniaques (ou peu s'en faut) médiatique, s'est exposée en des poses indécentes, sur l'autel de la cathédrale de Strasbourd, avec la complicité des journalistes, d'avance prévenus !

Voici ce que juridiquement on peut trouver sur ce point

"ASSEMBLEE NATIONALE. 9 janvier 2007 page 351.
JUSTICE Droit pénal
(délits - délit de blasphème - Alsace-Moselle)
96065. - 6 juin 2006. - Mme Marie-Jo Zimmermann attire l'attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice,
sur le fait qu'en réponse à sa question écrite n° 90163 (JO AN du 23 mai 2006), le ministre de l'intérieur a évoqué les sanctions pénales du droit local d'Alsace-Moselle pour ce qui concerne le blasphème. La réponse ministérielle indique cependant que l'application des dispositions en cause dans le cas des cultes non reconnus ne relève pas de sa compétence. Elle lui demande donc de lui indiquer si, dans les trois départements, les dispositions pénales relatives au blasphème s'appliquent à toutes les convictions religieuses ou seulement aux cultes légalement reconnus.

Réponse.
- Le garde des sceaux, ministre de la justice, fait connaître à l'honorable parlementaire qu'un décret du 25 novembre 1919 a maintenu, à titre transitoire les dispositions pénales relatives au régime des cultes en vigueur dans les départements d'Alsace et de Moselle. L'article 166 du code pénal local dispose que « celui qui aura causé un scandale en blasphémant publiquement contre Dieu par des propos outrageants, ou aura publiquement outragé un des cultes chrétiens ou une autre communauté religieuse établie sur le territoire de la Confédération et reconnue comme corporation, ou les institutions ou cérémonies de ces cultes ou qui, dans une église ou un autre lieu consacré à des assemblées religieuses, aura commis des actes injurieux et scandaleux, sera puni d'un emprisonnement de trois ans au plus ». L'article 167 du même code est rédigé comme suit : « Celui qui par voie de fait ou menaces, aura empêché une personne d'exercer le culte d'une communauté religieuse établie dans l'État, ou qui, dans une église ou dans un autre lieu destiné à des assemblées religieuses, aura par tapage ou désordre volontairement empêché ou troublé le culte ou certaines cérémonies du culte d'une religion établie dans l'État, sera puni d'un emprisonnement de trois ans au plus. » Ces articles n'énumèrent pas les cultes protégés, par les incriminations qu'ils définissent et ne se réfèrent pas au concordat de 1802. Toutefois, aucune décision de jurisprudence n'a interprété le champ d'application de ces dispositions législatives locales.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2014

Bonjour,

C'est la Sainte Catherine, ce jour, mais celle d'Alexandrie, pas celle de Sienne !

Je vous laisse, je reçois des invités à la nonciature, et ai des dossiers à traiter...

Amandine va bien, mais elle est en Vadrouille depuis hier, et donc sans internet...

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2014

Rédigé par Bartholomeo

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2014

Salve

Après un ouikende extra, fait de repos pour les uns, de marchés de Noël pour les autres (Au Baroux à St Maur ou à Toulouse), de manifs pour les autres... retour à des choses plus calmes ou moins drôles !

Laus Deo, bien sur, en toutes choses, plaisantes ou moins enjouées !

Saint jean de la Croix nous donnera aujourd'hui de quoi méditer ! Nous pouvons lire ce qu'en dit Benoît XVI ICI ...et sur ce, je vous souhaite une bonne journée, car de la paperasserie m'attend...haut les coeurs !

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

Comme le cardinal Barbarin, voulant faire son interessant dans les rues de Rome, a, dans la période pré conclaviste utilisé un vélo, je me dis que, sur les pavés romains, il faut un beau cyclo !

Véhicule cardinalice ?

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2014

Dernier Dimanche après la pentecôte, ce matin ! Pas très joyeux, mais n'ayons crainte ! Nous allons rentrer dans le temps de l'Avent ! Bientôt le Christ rédempteur du monde, petit enfant dans la froisde nuit du monde, viendra illuminer nos choeurs ! Sa voix comme une trompette, nous sortira de notre torpeur...

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu XXIX versets15 à 35 :
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Quand vous verrez, présente dans le lieu saint, l'abomination de la désolation dont vous a parlé le prophète Daniel, — que le lecteur comprenne ! —
alors, que ceux qui seront dans la Judée s'enfuient dans les montagnes ;
que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas prendre ce qu'il y a dans sa maison ;
et que celui qui sera dans les champs ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau.
Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat ;
car il y aura alors une grande tribulation, telle qu'il n'y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant, et qu'il n'y en aura plus.
Et si ces jours n'avaient été abrégés, nul vivant n'échapperait ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Alors, si quelqu'un vous dit : " Voici le Christ ici ! " ou " là ! " ne le croyez point.
Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, et ils feront de grands miracles et des prodiges jusqu'à induire en erreur, s'il se pouvait, les élus mêmes.
Voilà que je vous l'ai prédit.
Si donc on vous dit : " Voici qu'il est dans le désert ! " ne partez point ; " Voici qu'il est dans le cellier ! ", ne le croyez point.
Car, comme l'éclair part de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
Où que soit le cadavre, là se rassembleront les aigles.
Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera pas sa clarté, les astres tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme, et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec grande puissance et gloire.
Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre.
Du figuier apprenez cette comparaison : dès que sa ramure devient tendre et que ses feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.
Ainsi, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que l'événement est proche, aux portes.
Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées.
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

En peinture !

continuons notre tour des arts, inspirés par Sainte Cécile ! Un beau tableau de la sainte, expliqué ICI

Lire la suite

Rédigé par Tite Rose

Publié dans #Arts, #Culture

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

Solennité de Sainte Cécile à Saint Eugène-Ste Cécile (Paris), messe de Gounod !

Procession d'entrée : Cantatibus organis - Touve R. Ratovondrahety, titulaire des grandes orgues de Saint-Eugène Sainte-Cécile

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Arts, #Ecclésial

Repost 0

Publié le 22 Novembre 2014

Grand Dieu, qui voyageur au terrestre séjour,
De l'homme et de la femme avez béni l'amour,
De ce profane hymen, vaine cérémonie,
Votre présence, ô Christ, semblait être bannie:
Mais eu votre Cécile, en son cœur innocent,
Voire esprit habitait invisible et présent.

Étendez sur son front votre main paternelle.
Qu'aimable à son mari, qu'à votre loi fidèle,
Elle égale Lia par sa fécondité,
Sarah par ses longs jours, Rachel par sa beauté.
Que sa bouche en tout lieu répande la sagesse,
Et que celui qu'elle ajme, enivré de tendresse,
Célèbre sa louange en présence de tous.
Il ne vous connaît point encor, ce noble époux,
Auquel un nœud sacré l'engage pour la vie.
Arrachez-le, Seigneur, à son idolâtrie;
Ajoutez au lien qui les joint ici-bas
Celui du saint amour que la mort ne rompt pas.

Anatole de Ségur

Lire la suite

Rédigé par Tite Rose

Publié dans #Arts

Repost 0