Publié le 1 Mars 2015

Messe. — Un Evêque assistant au trône chante la messe, à la chapelle Sixtine, à dix heures et demie. Le sermon latin est prêché par le Procureur-Général des Mineurs Observantins qui promulgue l'indulgence de dix ans et dix quarantaines. Le Kyrie, le Credo, le Sanctus, le Benedictus et l'Agnus Dei sont de Pacioti. Le motet de l'Offertoire est de Crivelli: Ecce odor filii mei, sicut odor agri pleni, cui benedixit Dominus: crescere te faciat Deus meus sicut arenam maris et donet tibi de rore cœli benedictionem. Station. — La station a lieu dans les églises de Ste. Marie Majeure, Ste. Marie in Domnica et S. Grégoire Su Cœlius. On gagne à visiter l'une d'elles une indulgence de dix ans et dix quarantaines. A Ste. Marie Majeure, on expose les chefs de Ste. Bibiane et de S. Marcellin pape. A S. Grégoire, outre le bras de S. Grégoire le Grand, on expose les reliques déjà mentionnées lors de la dernière station en cette église. Exposition de la Ste. Colonne. — Les femmes sont admises à entrer, à Ste. Praxède, dans la chapelle où est conservée la colonne à laquelle J.-C. fut attaché pour être flagellé. Oratorio. — L'Oratorio ou mélodrame de musique sacrée, avec orchestre, commence une demi-heure après l 'Ave Maria à l'oratoire de la Chiesa Nuova. L'entrée en est interdite aux femmes. Exposition du S. Sacrement AS. Augustin et à Ste. Pra- xède, le Saint Sacrement est exposé à quatre heures et l'on prie pour les besoins de l'Eglise.

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Histoire

Repost 0

Publié le 1 Mars 2015

Transfiguration du Seigneur

~~Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu XVII

Versets 1-9.

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les conduisit à l'écart, sur une haute montagne. Et il se transfigura devant eux : son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voilà que Moïse et Elie leur apparurent, conversant avec lui. Prenant la parole, Pierre dit à Jésus : " Seigneur, il nous est bon d'être ici ; si vous le voulez, je ferai ici trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie. " Il parlait encore, lorsqu'une nuée lumineuse les couvrit, et voilà que du sein de la nuée une voix dit : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis mes complaisances : écoutez-le. " En entendant, les disciples tombèrent la face contre terre et furent saisis d'une grande frayeur. Et Jésus, s'approchant, les toucha et dit : " Levez-vous, ne craignez point. " Levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus seul. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur fit ce commandement : " Ne parlez à personne de cette vision, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité des morts. "

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 28 Février 2015

Abstinence en maigre strict. La station se fait à S. Pierre, où l'office capitulaire, matin et soir, se chante aux heures ordinaires. Il y a indulgence de dix ans et dix quarantaines. On expose quelques-unes des reliques de la basilique, à l'autel papal, garni d'un parement violet aux armes de Grégoire XVI. Comme la station revient souvent à S. Pierre, on s'arrange de manière à n'exposer qu'une partie des reliques (Très très nombreuses) et toutes y passent successivement.

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 27 Février 2015

De René Le Senne : Il dépend de moi d’être matière ou d’être l’associé de Dieu.

Celui qui se replie sur soi et se laisse guider, par ses seuls instincts, devient matière, sans esprit et sans cœur. . . Puissance, formidable de ma liberté qui peut me réduire ainsi à l’état d’un caillou, alors que Dieu m’appelait à être son associé ! Quelle joie, le jour où l’on comprend qu’on est sur terre pour répandre la vie, la joie et la lumière de Dieu… En suis-je arrivé là ?

Je vous remercie Seigneur, pour la mission que Vous me confiez ! Aujourd’hui, je veux m’associer davantage à votre action dans le monde...

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar/abbé CF

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 27 Février 2015

. Abstinence en maigre strict.

L'Eglise célèbre aujourd'hui la fête de la Ste. Lance et des Saints Clous.

La Sainte Lance, qui perça le côté de N. S. en croix, est conservée à S. Pierre. Il existe à Rome deux clous de la crucifixion: l'un est à Ste. Croix de Jérusalem et l'autre à Ste. Marie in Campitelli. La station est aux SS. Apôtres, où l'on gagne une indulgence de dix ans et de dix quarantaines. La messe conventuelle se chante à onze heures. On vénère, au maître-autel, les corps des SS. Apôtres Jacques Mineur et Philippe, et, à celui de S. Antoine de Padoue, ceux des saints martyrs Primitif, Honorat, Cirille, Théodose, Jovin, Basilée, Bon, Fauste, Maur, Jean, Calumniose, Exupérance et des saintes martyres Claudia et Eugénie. Le puits de la nef, où brûle continuellement une lampe, renferme les corps de S. Diodore prêtre et de S. Marianus diacre, qui furent enfermés vivants dans les catacombes. On expose des reliques de Ste. Victoire m., de S. Laurent et de S. Bonaventure. La station se fait également à la Trinité des Pèlerins, où il y a indulgence plénière. Au Colisée, le Chemin de la Croix, précédé d'un sermon, a lieu à quatre heures. La vraie croix est exposée toute la journée à Ste. Marie du Suffrage.

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

Rome n'est plus dans Rome ?

C’est d’une vieille expression dont il s’agit ici !

On la devrait à Sertorius, général romain sécessionniste (70 av JC à peu près) dont la vie a été romancée au théâtre par Corneille.

On la trouve reprise dans la chrétienté, au moyen âge, au moment du grand exil de la papauté !

A cette époque, devant les guerres intestines entre factions/familles dans la capitale de la chrétienté, les papes se réfugient en Avignon, après de nombreuses pérégrinations.

Ainsi, le pape français, Clément V décida de ne pas regagner Rome ! A la mort de Boniface VIII, son prédecesseur, en 1303, Rome est en proie à l’insécurité, les Colomna et les Orsini se disputant le pouvoir !

C’est l’époque des luttes entre partisans de l’empereur, les Gibelins, et les Guelfes, attachés au pape !

Benoit XI, le nouveau pape, fuit la ville en 1304 et se réfugie à Pérouse où il meurt, le 7 juillet 1304 Par compromis entre les factions italiennes, Bertrand de Got, un gascon est élu en 1305 après un an de vacance du Siège et de nombreuses tractations ! Malade, il ne regagne pas Rome, et gouverne la Chrétienté depuis la France, sillonnant entre Bordeaux (terre d’origine peu ou prou) et Lyon !

Il s’en va mourir en terre d' Avignon (Avril 1314), ce qui a l’avantage de mettre le futur conclave à l’abri des pressions !

Le conclave (la curie a été remaniée et les cardinaux français et gascons sont majoritaires) après bien des épreuves (suspensions, batailles rangées des partisans des uns et des autres, fuites de cardinaux en Avignon depuis Carpentras, médiation du roi de France)… finit par élire le 7 aout 1316 un homme âgé dont on envisage le pontificat court ! Mauvaise pioche s’il en est ! Son pontificat fut long ! Jean XXII installera durablement la papauté en Avignon ! (On considère la date de l'installation presque fixée en Avignon à 1309)

Dès le pontificat de Clément V, Rome n’est plus dans Rome ! C’est la personnalité du pape qui fait Rome, et reprenant la phrase de Sertorius, on peut dire « Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où il est » (« où je suis dans la phrase d’origine »)

Les papes, n’en gouvernèrent pas moins la chrétienté, pendant près de 70 ans, en dehors de Rome ! Rome n’était plus dans Rome !

L’exil forcé des papes Pie (VII VIII et Pie IX sous la folle république Romaine), remettra cette phrase au gout du jour, mais avec toujours ce souci de regagner la ville Eternelle, (Ce sera le premier souci des successeurs de Pierre)

Pourquoi vous parler de tout cela ?

Un ami prêtre me faisait l’autre jour cet intéressant point d’histoire, alors que nous parlions de Benoît XVI. Ce dernier, disais-je, aurait pu quitter Rome, se mettre au vert dans une retraite tranquille, en Allemagne… puisqu'il renonçait ... Mais a t'il renoncé à Rome !

Rome resterait dans Rome, du fait même de la présence du pape (qui se veut émérite, il y aurait beaucoup à dire sur les coulisses de ce choix de titre) au Vatican, comme un garant, comme une autorité suprême, un peu comme un recours/Pater Familias veillant sur le fils prodigue, Rome tumultueuse, qui dilapide les biens de la famille... pour l’empêcher d’aller trop loin !

Situation complexe de Rome qui serait dans Rome sans y être pleinement, ou de deux Rome, une vierge folle et une vierge sage…

Laissons le fils faire ses bêtises, mais restons comme suprême garant de la « non ruine » de l’édifice… (Ce qui n'est pas opposé à la promesse faite par le Christ (Les portes de l’Enfer…), après tout, puisque quelqu'un veille !)

Mmmm ! Insatisfaisante théorie, mais petite lueur au bout du tunnel de la Vérité !????

Pour le reste, Considérons que de manière visible, en dehors de cette garantie de dernière extrémité (et on voit bien que sur le mariage, Benoît XVI est sorti de sa réserve certes discrètement), pour les fidèles, il devient difficile de considérer que Rome est dans Rome, s'il y a deux Romes, une déviante, et l'autre silencieuse ou "chuchotante" ! (Au niveau magistériel, ni au niveau du dépôt de la foi dans la façon dont il est exprimé tout au moins, nous ne pouvons considérer que Rome est dans Rome au sens de Sertorius et de ce que signifie cette phrase) !

Rome se serait-elle éparpillée ?

Souhaitons qu’à Dieu TOUT soit restitué Rome, de manière visible et éclatante…

En l’état actuel des choses, les fidèles perdent le peu de Latin qu’ils ont encore, et sont en droit de douter du fait que Rome soit pleinement dans Rome …

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

La station, avec indulgence de dix ans et dix quarantaines, est à S. Laurent in Pane Perna, sur le Viminal. La messe est chantée à huit heures et les complies à quatre. On y vénère les corps de S. Crépin et de S. Crépinien à leur autel et l'on montre dans la crypte l'endroit où S. Laurent fut brûlé sur un gril. Les reliques exposées sont les suivantes: chefs des SS. Crépin et Crépinien, bras de Ste. Brigitte, une épine de la Ste. Couronne de N. S., jambe de S. Donat m., crâne de S. Tranquillin m., os de S. Gallican m., crâne de S. Secundianus m.; des ossements de Ste. Marguerite, de S. Sébastien m., de S. Laurent m.; bras de S. Félix m., des dents, du charbon et des ossements de S. Laurent diacre et m.; os de S. Célestin m., des ossements de Ste. Marie Madeleine, chef de S. Fortunat m., chef de S. Boniface m.; du sépulcre de N. S.

L'oratoire du B. Labre, via dei Crociferi, N. 20, est ouvert au public

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Quand la mère fait, et le bébé défait...

la patience des mères est payée au centuple en arrivant au ciel, je n'en doute pas !

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Mise à jour

~~Adso n'ayant plus le temps de gérer le blog de voyages de Baldolino, (Baldolino Voyage ) il m'a demandé si ayant repris le pseudonyme de notre pingouin colporteur, je voulais bien reprendre aussi la mise à jour de son blog !

C'est donc avec joie que je vais gérer désormais les articles touristiques de cette petite page web...

Mon métier m'appelant à bouger comme notre pelucheux voyageur, je vais pouvoir vous faire partager certains bons plans !

Lire la suite

Rédigé par Baldolino

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

si vous voulez suivre le pèlerinage stational à Rome pendant ce carême, vous pouvez admirer les splendides photos de ce site

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0