Publié le 27 Février 2015

. Abstinence en maigre strict.

L'Eglise célèbre aujourd'hui la fête de la Ste. Lance et des Saints Clous.

La Sainte Lance, qui perça le côté de N. S. en croix, est conservée à S. Pierre. Il existe à Rome deux clous de la crucifixion: l'un est à Ste. Croix de Jérusalem et l'autre à Ste. Marie in Campitelli. La station est aux SS. Apôtres, où l'on gagne une indulgence de dix ans et de dix quarantaines. La messe conventuelle se chante à onze heures. On vénère, au maître-autel, les corps des SS. Apôtres Jacques Mineur et Philippe, et, à celui de S. Antoine de Padoue, ceux des saints martyrs Primitif, Honorat, Cirille, Théodose, Jovin, Basilée, Bon, Fauste, Maur, Jean, Calumniose, Exupérance et des saintes martyres Claudia et Eugénie. Le puits de la nef, où brûle continuellement une lampe, renferme les corps de S. Diodore prêtre et de S. Marianus diacre, qui furent enfermés vivants dans les catacombes. On expose des reliques de Ste. Victoire m., de S. Laurent et de S. Bonaventure. La station se fait également à la Trinité des Pèlerins, où il y a indulgence plénière. Au Colisée, le Chemin de la Croix, précédé d'un sermon, a lieu à quatre heures. La vraie croix est exposée toute la journée à Ste. Marie du Suffrage.

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

Rome n'est plus dans Rome ?

C’est d’une vieille expression dont il s’agit ici !

On la devrait à Sertorius, général romain sécessionniste (70 av JC à peu près) dont la vie a été romancée au théâtre par Corneille.

On la trouve reprise dans la chrétienté, au moyen âge, au moment du grand exil de la papauté !

A cette époque, devant les guerres intestines entre factions/familles dans la capitale de la chrétienté, les papes se réfugient en Avignon, après de nombreuses pérégrinations.

Ainsi, le pape français, Clément V décida de ne pas regagner Rome ! A la mort de Boniface VIII, son prédecesseur, en 1303, Rome est en proie à l’insécurité, les Colomna et les Orsini se disputant le pouvoir !

C’est l’époque des luttes entre partisans de l’empereur, les Gibelins, et les Guelfes, attachés au pape !

Benoit XI, le nouveau pape, fuit la ville en 1304 et se réfugie à Pérouse où il meurt, le 7 juillet 1304 Par compromis entre les factions italiennes, Bertrand de Got, un gascon est élu en 1305 après un an de vacance du Siège et de nombreuses tractations ! Malade, il ne regagne pas Rome, et gouverne la Chrétienté depuis la France, sillonnant entre Bordeaux (terre d’origine peu ou prou) et Lyon !

Il s’en va mourir en terre d' Avignon (Avril 1314), ce qui a l’avantage de mettre le futur conclave à l’abri des pressions !

Le conclave (la curie a été remaniée et les cardinaux français et gascons sont majoritaires) après bien des épreuves (suspensions, batailles rangées des partisans des uns et des autres, fuites de cardinaux en Avignon depuis Carpentras, médiation du roi de France)… finit par élire le 7 aout 1316 un homme âgé dont on envisage le pontificat court ! Mauvaise pioche s’il en est ! Son pontificat fut long ! Jean XXII installera durablement la papauté en Avignon ! (On considère la date de l'installation presque fixée en Avignon à 1309)

Dès le pontificat de Clément V, Rome n’est plus dans Rome ! C’est la personnalité du pape qui fait Rome, et reprenant la phrase de Sertorius, on peut dire « Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où il est » (« où je suis dans la phrase d’origine »)

Les papes, n’en gouvernèrent pas moins la chrétienté, pendant près de 70 ans, en dehors de Rome ! Rome n’était plus dans Rome !

L’exil forcé des papes Pie (VII VIII et Pie IX sous la folle république Romaine), remettra cette phrase au gout du jour, mais avec toujours ce souci de regagner la ville Eternelle, (Ce sera le premier souci des successeurs de Pierre)

Pourquoi vous parler de tout cela ?

Un ami prêtre me faisait l’autre jour cet intéressant point d’histoire, alors que nous parlions de Benoît XVI. Ce dernier, disais-je, aurait pu quitter Rome, se mettre au vert dans une retraite tranquille, en Allemagne… puisqu'il renonçait ... Mais a t'il renoncé à Rome !

Rome resterait dans Rome, du fait même de la présence du pape (qui se veut émérite, il y aurait beaucoup à dire sur les coulisses de ce choix de titre) au Vatican, comme un garant, comme une autorité suprême, un peu comme un recours/Pater Familias veillant sur le fils prodigue, Rome tumultueuse, qui dilapide les biens de la famille... pour l’empêcher d’aller trop loin !

Situation complexe de Rome qui serait dans Rome sans y être pleinement, ou de deux Rome, une vierge folle et une vierge sage…

Laissons le fils faire ses bêtises, mais restons comme suprême garant de la « non ruine » de l’édifice… (Ce qui n'est pas opposé à la promesse faite par le Christ (Les portes de l’Enfer…), après tout, puisque quelqu'un veille !)

Mmmm ! Insatisfaisante théorie, mais petite lueur au bout du tunnel de la Vérité !????

Pour le reste, Considérons que de manière visible, en dehors de cette garantie de dernière extrémité (et on voit bien que sur le mariage, Benoît XVI est sorti de sa réserve certes discrètement), pour les fidèles, il devient difficile de considérer que Rome est dans Rome, s'il y a deux Romes, une déviante, et l'autre silencieuse ou "chuchotante" ! (Au niveau magistériel, ni au niveau du dépôt de la foi dans la façon dont il est exprimé tout au moins, nous ne pouvons considérer que Rome est dans Rome au sens de Sertorius et de ce que signifie cette phrase) !

Rome se serait-elle éparpillée ?

Souhaitons qu’à Dieu TOUT soit restitué Rome, de manière visible et éclatante…

En l’état actuel des choses, les fidèles perdent le peu de Latin qu’ils ont encore, et sont en droit de douter du fait que Rome soit pleinement dans Rome …

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

La station, avec indulgence de dix ans et dix quarantaines, est à S. Laurent in Pane Perna, sur le Viminal. La messe est chantée à huit heures et les complies à quatre. On y vénère les corps de S. Crépin et de S. Crépinien à leur autel et l'on montre dans la crypte l'endroit où S. Laurent fut brûlé sur un gril. Les reliques exposées sont les suivantes: chefs des SS. Crépin et Crépinien, bras de Ste. Brigitte, une épine de la Ste. Couronne de N. S., jambe de S. Donat m., crâne de S. Tranquillin m., os de S. Gallican m., crâne de S. Secundianus m.; des ossements de Ste. Marguerite, de S. Sébastien m., de S. Laurent m.; bras de S. Félix m., des dents, du charbon et des ossements de S. Laurent diacre et m.; os de S. Célestin m., des ossements de Ste. Marie Madeleine, chef de S. Fortunat m., chef de S. Boniface m.; du sépulcre de N. S.

L'oratoire du B. Labre, via dei Crociferi, N. 20, est ouvert au public

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Quand la mère fait, et le bébé défait...

la patience des mères est payée au centuple en arrivant au ciel, je n'en doute pas !

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Mise à jour

~~Adso n'ayant plus le temps de gérer le blog de voyages de Baldolino, (Baldolino Voyage ) il m'a demandé si ayant repris le pseudonyme de notre pingouin colporteur, je voulais bien reprendre aussi la mise à jour de son blog !

C'est donc avec joie que je vais gérer désormais les articles touristiques de cette petite page web...

Mon métier m'appelant à bouger comme notre pelucheux voyageur, je vais pouvoir vous faire partager certains bons plans !

Lire la suite

Rédigé par Baldolino

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

si vous voulez suivre le pèlerinage stational à Rome pendant ce carême, vous pouvez admirer les splendides photos de ce site

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Abstinence en maigre strict. Le station est à Ste. Marie Majeure, où l'on découvre la Madone de S. Luc et où sont exposés le chef de S. Mathias, un bras de S. Luc et celui de S. Mathieu. Il y a indulgence de dix ans et dix quarantaines.

~~Les Quatre-Temps sont, dans le calendrier liturgique catholique, un temps de jeûne au commencement de chacune des quatre saisons.

Le Cérémonial des évêques (Cæremoniale Episcoporum) recommande de prier aux Quatre-Temps « pour les divers besoins des hommes, en particulier pour les fruits de la terre et les travaux des hommes »

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Salve

Repost 0

Publié le 24 Février 2015

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis

Repost 0

Publié le 24 Février 2015

Overblog retrouvant un peu de souplesse de fonctionnement ces temps ci, et étant à l'aise avec la modernité, nous sommes passés ce ouikende sur tablette, ce qui permet à certains qui aiment le crayon, d'allier plaisir et pratique ! Quand l'esprit de l'écriture traditionnelle rejoint la nécessaire modernité !

Modernité et tradition

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 24 Février 2015

Petites méditations, en ces semaines de Carême, ou, ce que les routiers pratiquent quotidiennement, un temps de réflexion dénommé Heure route ...

On va essayer de se donner rendez vous deux fois par semaine, notre devoir d'état passant en premier lieu...

Etre bon est une aventure bien plus énorme et audacieuse que de faire le tour du monde en bateau à voile (Chesterton)

Aventure audacieuse, certes, que de traverser l’océan à la voile… Mais il y a une chose plus difficile encore : être bon, non pas une heure, mais toute la vie, non pas quand les gens sont bon avec toi, mais justement quand ils ne le sont pas, quand les nuages s’accumulent et que le voisin, hors de lui jette des éclairs, quand ton prochain oublie que tu es aussi le sien ! Etre bon avec ses parents ses frères ses sœurs, ses amis, son prochain même on n’est pas d’accord avec eux… Etre bon, malgré l’ingratitude parfois mérité ou ce que je juge être (à tort, surement) de l’indélicatesse !

Etre bon, comme le bon Dieu l’est. . .

Seigneur, Aidez-moi, en ce jour, à tenter cette aventure de la Bonté

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0