Publié le 5 Mai 2009



Toilette au balcon ? Non, ce n'est en aucun cas un montage !
Est ce là une solution au manque de place des insulae romaines du centre ville ?

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 5 Mai 2009

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 4 Mai 2009

Chantons tous !

C'est le mois de Marie
C'est le mois le plus beau
À la Vierge chérie
Disons un chant nouveau


Ornons le sanctuaire
De nos plus belles fleurs
Offrons à notre Mère
Et nos chants et nos coeurs

Refrain

Fais que dans la patrie
Nous chantions à jamais
O Divine Marie
Ton nom et tes bienfaits.

Une Tite prière à dire chaque jour du mois :

En ce mois de Mai, Daignez, Oh Vierge Marie, nous prendre, pauvres pêcheurs que nous sommes, dans votre grand manteau ! Abritez nous des orages du temps présent, et conduisez nous, nous vous en prions, bien au sec, auprès de Jésus votre fils, sur la colline où Il a dressé Sa tente et la notre ( si nous en sommes dignes) pour toute l'éternité , Ainsi soit Il !

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 4 Mai 2009

Salud dit  ! Mat an traoù ganit ?

Ce Ouikende, Balthaz, de ses petites aîles (Ben oui, c'est un pingouinot volant !), s'en est allé bretonniser au bord de la mer !

Faisait pas très chaud, mais notre pingouin est bien pourvu par la nature, et donc ça allait !
Voila qui lui change de Paris ou Rome, des rumeurs de couloirs et des complots d'alcôve visant à "caoutchouciser" le pape ou à interdire un pélé sur la butte aux poulbots martyrs !
Loin de la grippe du cochon à plume, il a fait le plein d'oxygène, et gonflé à blog, euh, à bloc, il va pouvoir continuer son pélé, après avoir, comme dit Tite Rose, (C’est pas vrai ça !!!!!!!)  cuvé son chouchenn
!



Devezh mat !

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Humour

Repost 0

Publié le 30 Avril 2009

Chers lecteurs,


Notre petit blog prend forme petit à petit !  Je constate que quelques pingouins sont venus visiter, et Monseigneur Morti de la banquise a eu l'extrême gentillesse de parler du cardinal Balthasar, et d'annoncer son arrivée à la banquise toute entière. MERCI 1000 fois !
Il faut que je vous parle de  l'épisode des lanceurs de couteaux, puisque c'est le surnom que la banquise semble avoir adopté pour Adso et Tite Rose.
Nous étions donc, en une grisounette journée d'automne parisien, attablés dans un restaurant alsacien, à attendre des flamekuche, sorte de pizza alsaciennes, quand Tite Rose eu la bonne idée de vérifier la théorie de la relativité de Newton.
Faute de pomme (Ah les femmes et les pommes !Aie, pas tapper Tite Rose ! Aie ! ) son couteau fit les frais de la chute un étage en dessous, heureusement sans blesser personne ! Adso voulu l'imiter (les jeunes époux ça partage tout !) lors du passage des plats, et se délesta accidentellement, aussi de son coupe flametruc, du haut de la mezzanine du restaurant ...

Mortimer nous baptisa : « Les lanceurs de couteau ! »

Voila, vous connaissez l'histoire de ce drôle d'incident, et l'origine du surnom....

 

A bientôt…

AdM

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 29 Avril 2009


Chers lecteurs, de passage sur ce blog,
chers amis,

Permettez moi de me présenter à vous !

Je ne suis pas cardinal, ce n'est qu'un pseudo derrière lequel se cache un fidèle catholique Romain, de tradition.
Pour ceux qui ne comprendraient pas, cela signifie que je suis attaché à la liturgie antérieure au second concile du Vatican, en résumé (pour les nuls) , la messe en Latin le prêtre dos tourné au fidèle !

 Pourquoi ? Par ce que c'est beau, que cela élève mon âme, que je rescents le sacrifice du Christ sur la croix, pour nous sauver du pêché...
Rassurez vous, je ne vais pas vous parler latin ! Régulièrement, je vais vous entretenir de l'actualité catholique, et vous plonger dans les riches heures qui ont fait, font et feront l'Eglise Catholique Romaine.

Nous passerons en revue les grandes heures de l' Eglise, mais aussi ses pires moments, les heures sombres.(Brrrrr !)
Je vous donnerai aussi des conseils de lecture ou des trucs et astuces pour une vie plus chrétienne (modestement car je suis un pêcheur quand même  ), des comptes rendus de visite touristiques ou de pélerinages...des recettes de cuisine...

Je ne travaillerai pas tout seul, rassurez vous ! J'ai quelques fidèles compagnons d'armes à mes côtés !

Tite Rose
Le capitaine Rosario
Le lieutenant Gnosius

Zosime  & Caramelo, protonotaire et secrétaire du blog !

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Avis et mises à jour

Repost 0

Publié le 17 Avril 2009

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Lire la suite

Rédigé par Balthasar

Repost 0

Publié le 16 Février 2009

Parati ??? Prêt ???

Le temps de poser vos valoches à l'autel (Aie, ça commence, et je vous assure je ne l'ai pas fait exprès !) bon, à l'hôtel (C'est mieux ainsi, à moins que vous n'ayez une valise chapelle ? !) et  de chausser vos tabis (Cf. article sur les pieds du Pingouin), vous voilà à arpenter le pavé romain.


Voici donc quelques trucs et astuces pour vos visites:


Sorry It's tea time, it is closed !
 
 

Les horaires indiqués restent assez fantaisistes, même si l’office des monuments historiques s’évertue à ce que que les horaires d’ouverture soient respectés !

Prennez donc votre mal  en patience, sortez un bon livre (Exemple "Comment faire durer la pause café au delà du supportable pour votre patron", par Esseux)



Vatican

  

Un conseil pour les musés du Vatican, emportez un bon livre (« Vrai et faux Paul VI ? » par Pietro Garagista del Perrugio, « Best Seller » pour catholiques traditionalistes) et faites la queue dès 6h30 !

 

N’ayez pas d’hésitation ! Prenez un audio-guide, pour les musées du Vatican !

D’abord, ils sont très bien réalisés, dans un français impeccable et presque sans accent !

Ensuite, quand vous le rendrez, vous serez obligé de passer par la bibliothèque vaticane, qui offre des plafonds … (Ma ! C’est bellissima !) )

 

 

Pour voir le Pape (Papa Benedetto !)

 

Il faut :

Allez à l’Angelus le Dimanche place St Pierre (Arriver vers 11 h45 (c’est à 12 h00 précisément !)

   

 

Arriver le mercredi vers 10 h00 place St Pierre et se mettre au plus près des barrières sur la droite (près de la porte de bronze) car la ‘papa-mobile’ passe souvent par là ! J’ai eu la grâce d’être à trois mètres il y a quelques années !
Il faut prévoir un chapeau et de l’eau  (et parfois, un parapluie, c'est vrai ! )

N’oubliez pas d’acheter l’Osservatore Romano (journal officiel du Vatican) en version française ! (Si les kiosques n’ont pas été dévalisés) A défaut d'y trouver toujours de bons article, le plier en forme de châpeau, permet de se protéger du soleil

 


 

Colosseo :

 

Le billet d’entrée pour le Colisée vous permet de visiter le Palatin et le musée Palatin.

Pour éviter de faire la queue, achetez votre billet au Palatin à quelques pas du Colisée (Il s'agit d’un billet couplé Palatin-Colisée).

Il existe une sorte de pass ‘Roma Archaeologica’ (Environ 20 euros fin 2008) qui permet de visiter une dizaine de sites (De mémoire : le Palais Massimo, le Palais Altemps, La Crypte Balbi, les thermes de Dioclétien, Le Colisée, le mont Palatin, Les Thermes de Caracalla, la Villa dei Quintili, la tombe de Cecilia Metella ,  le Château Saint Ange (gratuit pour les enfants)); Elle est valable au moins trois jours.

 


 

Le Largo Argentina (Via di Torre Argentina  bus 40 )

 

C’est aussi un repère  pour les chats qui font bronzette au soleil et tutoient les dieux antiques au milieu des ruines de cette zone archéologique ! Près de 400 félins y vivent !

Cela ne sent pas toujours très bon mais ces locataires sont très aimés ! 
 Des ‘gattare’  (Femmes bénévoles), viennent tour à tour s’occuper d’eux et les nourrir à leurs frais, ou en fonction des dons des amis des chats. Vous le verrez, les chats prennent la pose pour les touristes ! Hélas, nourris et grassouillets, ils ne chassent plus les pigeons qui souillent à nouveau les monuments romains !

Prévoyez quand même de bonnes chaussures, car les chaussées ne sont pas toujours refaites à neuf ! ( Euh ! En fait, évitez les spartiates ! )

 



 

Lire la suite

Rédigé par Adso

Publié dans #Voyages

Repost 0

Publié le 16 Février 2009

Oui, chers pingouins, vous avez bien lu ! Sacra Congregazione dei Confini ! Il s'agit, ou plutôt s'agissait d'une congrégation romaine !

Non, je vous rassure, il ne s'agissait pas de la gestion par l'Eglise, d'une partie de ses brebis, particulièrement stupide (les cons finis !) que l'on retenait dans un espace clos (confiné) !

Ce n'était pas non plus une congrégation chargée des bébés abandonnés dans des couffins devant les portes des églises !
A la rigueur, il aurait pu s'agir d'une congrégation chargés des...confins ! Des confins de quoi ? De la Chrétienté !?
 
Nous approchons de la vérité ! Il s'agissait, en réalité de la Sacrée Congrégation des Frontières !

Cette congrégation, en latin 'Sacra Congregatio de confinibus Status Ecclesiastici', est crée par le texte "Debitum Pastoralis Officii" du pape Urbain VIII, le 1er octobre 1627.

Elle avait pour but de protéger l'intégrité territoriale des Etats pontificaux, en empêchant la vente illégale de terrains, et cherchait à récupérer les terres cédées frauduleusement, ou perdues lors de conflits territoriaux avec les états limitrophes.

Constituée de prélats, et dirigée par un cardinal, Préfet des frontières, elle a perdu peu à peu toute importance.
La recherche de compromis territoriaux et le nécessaire équilibre politique entre les grandes puissance européenne, en Italie au XIX, achève de la vider de sa substance, au profit de la congrégation sacrée (organe disparu qui examinait les textes), et de celle du bon gouvernement, tout en laissant en place un secrétaire aux frontières.

L'un des résultats les plus marquants de cette congrégation, fut l'annexion du duché d'Urbino, en 1631.

Des frontières ! Pas celles de la chrétienté, mais celles des Etats Pontificaux !!! Pour un petit résumé historiques, des dits Etats Pontificaux, on se reportera utilement à
 ce que dit Wikipedia sur la question

Le dernier représentant de cette congrégation fut  Mgr. Boatti Pier Filippo, nommé par Gregory XVI (1831-1846) premier secrétaire des frontières (1831).
Face au marquis Napolitain Saverio  Francesco Del Carretto et au comte Joseph Costantino Ludolf il régla la délicate question de la frontière entre les États pontificaux et le Royaume des Deux Siciles
Un traité de délimitation fut signé à Rome le 26 septembre 1840.

La congrégation fut supprimée par le pape Pie IX en 1847, lors de ses premières réformes, et le traité de 1840 trouva pleinement application cette année la, avec l'installation de signes visibles de la frontière.

Aujourd'hui, on peut encore voire dans la campagne italienne, de curieuses bornes, frappées des clefs pontificales, et marquées de la date du bornage (entre 1847 et 1848), pour la partie papale; ou d'un lys suivi d'un numéro d'ordre pour le Royaume (Bourbon) des Deux Siciles !



http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/15760522.jpg

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/15760528.jpg

Ces bornes (pour celles qui demeurent) sont visiblement entretenues par une association.

Lire la suite

Rédigé par Loulou l'historien

Publié dans #Histoire

Repost 0

Publié le 16 Février 2009

 

Nous sommes samedi soir, il est 20h30 et demain vous êtes reçu par le pape lui-même !

Oui mais voilà ! Perdu depuis 4 jours dans les catacombes, vous venez seulement de retrouver la lumière du jour grâce à un agent du service des eaux qui passait dans la galerie où vous erriez lamentablement !


Catastrophe ! Vous aviez oublié que les services aéroportuaires vous avaient confisqués tout ce qui est savon, parfum et rasoir ! Pas question de se présenter avec une tête d’homme des cavernes (ben oui, 3 jours dans les catacombes en compagnie des os des martyrs et des topolini !...) chez le pape, faute de quoi, vous finiriez avec André Gide …dans les caves du Vatican.


Pas de panique !
La gare centrale Roma Termini contient une grande galerie marchande, laquelle a un supermarché ouvert tard le soir ! On y trouve de tout : de la mortadelle au bicarbonate de soude pour digérer la mauvaise pizza dégustée dans la gargote à touriste (si vous n’avez pas lu mes conseils…) au four micro ondes en passant par les cartes à jouer, le foulard pour se couvrir la tête à la messe, les CD de
 Gianluca Grignani ou  Paolo Meneguzzi, l’écarteur d’orteils pour le vernis à ongle, la brosse, le savon, le rasoir et le peigne indispensables pour faire bonne figure face à Saint Pierre, toujours de marbre !
Une rasade de Saint Pélerin ou de Saint Benoît à bulles, necessaire apport d'eau à votre moulin...à parôles, et vous serez prêt à converser Latin avec papa Benedetto.

Ce supermarché ‘Conad
 Drugstore’ se situe au niveau -1 côté via Marsalla (en bas de l’escalator)

Ce drugstore est également idéal pour se constituer des paniers repas (voir plus haut) et ou rapporter quelques vivres, bonnes bouteilles pour vous ou vos amis. Pas indispensable et « kitch », sont les gadgets (mini colisée en plâtre, tasse à café avec une plantureuse fille en maillot tricolore vert blanc rouge…) !

S’il pleut, il y a même des parapluies !

 

Dans la galerie, également, vous trouverez des boutiques de mode assez select, de lingerie, de cravates, un coiffeur… une pharmacie, un chausseur…un vendeur de mangas, un disquaire, un libraire, un marchand de tabac et de totocalcio (Loto sportif sur les matchs de Calcio (le foot)), des snacks, bars et restaurants (pas terribles selon  Adso, et chers !).
On trouve de tout (ou presque) dans cette Méga-Galerie, même un vendeur de peluches pour acheter un compagnon à votre pingouin preferé !

Lire la suite

Rédigé par Adso

Publié dans #Voyages

Repost 0