Publié le 25 Octobre 2015

Salve, et bon Dimanche !

En cette belle journée durant laquelle on peut gagner une indulgence (Pie XI en instituant la fête en fixa les conditions), attardons nous sur l'oraison de la collecte de la messe du jour :

"Dieu tout-puissant et éternel, qui avez voulu restaurer tout dans la personne de votre Fils bien-aimé, le Roi de l’univers : accordez dans votre bonté, que toutes les familles des nations, qui vivent en désaccord à cause de la blessure du péché, se soumettent à son très doux pouvoir."

A la suite du Synode, sachons justement redire avec Vérité (C'est pour cela que Jésus est venu, rendre témoignage à la Vérité !) que c'est dans la soumission au Christ, sans compromission, sans relativisme et tripatouillage comme on le voit trop souvent, sans jouer les Ponce Pilate en renvoyant la question à un libre examen, à un "fort intérieur" quelconque, que la famille véritable chrétienne peut accomplir ce pourquoi elle EST, dans les finalités premières et secondes du mariage !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclesia

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2015

Un terrible accident de la circulation a eu lieu ce matin en Gironde. Un camion et un autocar de personnes agées sont entrés en collision et ont brûlés. Il y a au moins 42 morts.

Nos prières vont vers les victimes et leurs familles.

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2015

Cela faisait un moment que je voulais présenter ce produit, mais je ne trouvais plus le nom exact du produit et l’adresse du site !

Je suis re-tombée dessus (Aie !) ce matin !

LUMINAID

Voici une petite invention bien pratique qui permet d’avoir de la lumière dans n’importe quelle circonstance ! L’intérêt outre le fait que vous avez là un objet sans danger (une lampe à pétrole ça peut être dangereux, et puis quid du pétrole ? ) en situation de crise, est que vous permettez à des personnes démunies de par le monde (catastrophe, réfugiés de guerre…) d’avoir elles aussi de la lumière ! En effet un produit acheté = un produit pour les personnes qui en ont besoin (lors des dernières crises humanitaires, ce produit a été largement distribué)

Voilà, ya plus qu'à commander !

Lire la suite

Rédigé par Amandine

Publié dans #Le moleskine d'Amandine

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2015

Comme ce pape est difficile à cerner, comme ce qu'il fait est "furbo" ( c'est une expression que François s'applique à lui-même) !
Je me demande si nos âges ne participent pas un peu à l'effarement qui est le nôtre (du moins pour certains d'entre nous) ! Nés dans les années 78 80, si on laisse passer un peu de temps, avons du nous intéresser sérieusement aux "affaires" de l'Eglise vers 13 14 ans, à un moment où d'une certaine manière les choses ont basculées et où on a commencé à essayer de remettre un peu d'ordre dans l'Eglise ( je l'ai constaté dans bien des paroisses même si ce fut par petites touches, à pas très lents)
Quand on interroge nos parents, ou des acteurs à divers titres des années post concile, sans les sentir blasés ou lassés, on les trouve plus tranquilles vis à vis des derniers événements, un peu dans le style : " ils n'ont rien inventés ces modernistes, de plus, on en a vu d'autres, ce temps passera ( d'ailleurs NSJC nous dit la même chose)

On ne dit pas qu'ils sont moins vigilants, nos parents, qu'ils ne se sentent pas blessés, mais on ressent leurs réponses, un peu comme un "ne t'inquiète pas, c'est juste une tempête tropicale après le typhon, les vents tombent !"

Bref sans minimiser, ils sont peut être plus quiets, ayant déjà connus des années noires avec Paul VI de sorte que Francois Paul VII ne leur fait pas peur puisque l'Eglis est toujours debout...
Quant à nous, plus jeunes, peut être manquons nous de cette expérience dans la tempête (Encore que nous évitons aussi l'endormissement de nos ainés !) qui nous rendrait plus quiets ... "Seigneur, Seigneur, la barque enfonce " !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 21 Octobre 2015

L’un des bienfaits les plus doux que nous puissions recevoir d’un prêtre, c’est sa bénédiction. Plus encore, la bénédiction du pape, est un bienfait tout à fait profitable pour les fidèles. N’est-ce pas la parole « Venez, les bénis de mon Père », qui ouvrira le ciel à ceux qu’Il a élu ?

Saint Pierre, et ses successeurs ont donné à la bénédiction papale sa forme définitive, en la reliant à la croix. Si dans la forme patriarcale du peuple d’Israël on bénissait en posant simplement la main sur la tête, Jésus n’ayant point béni autrement), la mort du Sauveur sur la croix, ne pouvait que nous rapprocher du divin bois. Au nom de la très Sainte Trinité, on bénit Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

Les papes ont donnés cette forme solennelle et définitive à la bénédiction. Si les bénédictions des prêtres et évêques sont tutélaires, celles du Souverain Pontife, sont fécondes d’une manière certaine, et particulière, surtout l’une d’entre elles, celle qui, de par l’Histoire, et de par sa forme, porte un nom célébrissime : la Bénédiction Urbi et Orbi (A la ville et au monde) Le Saint jour de Pâques, elle est donnée du haut du balcon de la loggia de la basilique Saint Pierre ! La basilique, ne peut que nous renvoyer à la parole même du Christ, Tu es Pierre…. En plus de la majesté des lieux, sur laquelle je ne reviens pas, la bénédiction Urbi et Orbi, vient dire à chaque nation « Tu es bénie, ma fille, tes affaires sont bénies ; que la prospérité accompagne chacune de tes entreprises » De fait la prospérité était visible dans les entreprises des nations vraiment chrétiennes.

Tel fut pendant de longs siècles les effets irradiants de la bénédiction papale du haut de la loggia. Les effets de la prise de Rome, longtemps privèrent le peuple chrétien d’une telle bénédiction.

Cette perte désola tant le peuple chrétien, qu’il se fit des prières ardentes pour que, délivré des méchants, le pape revienne bénir son peuple, et puisse rendre à Dieu ce qui aurait été restitué.

Je passe ici sur les heureuses circonstances qui virent le retour de cette bénédiction, pour en souligner toute la magnificence, la solennité dans la forme. Elle ne doit en aucun cas être bradée, et doit revêtir toute la majesté nécessaire.

On voit hélas tout le mépris ou le désintérêt pour le peuple chrétien qu’il y aurait à brader celle-ci, à l’expédier, à la bâcler.

Plus que jamais, la bénédiction Urbi et Orbi doit être CE geste de réconfort que les chrétiens attendent de leur pasteur. Il doit montrer par-là l’importance qu’il accorde à toutes ses brebis, en ne retranchant rien de ce qui est du à Dieu et descend par Dieu, tant dans la forme de cette bénédiction, que dans son objet et sa finalité.

Hélas, une fois de plus, si le peuple chrétien fut privé historiquement, comme une juste punition pour avoir refusé la royauté sociale du Christ, de Sa bénédiction Urbi et Orbi, via son légitime pasteur, de nos jours, ne voit-on pas le nouveau pasteur autrefois Eternel, affadir le sel, en pontifiant négligemment du haut de la loggia, comme s’il s’agissait là d’une corvée.

Où se trouve la magnificence, la magnanimité du geste, l’amour du pasteur, dans ce geste qui sent bon le « finissons en » ?

Prions plus que jamais, pour que la loggia ne redevienne pas le couvercle d’un caveau, pour que reparaisse l’immortel bénisseur dans lequel on peut reconnaitre Pie IX, et ses successeurs, saisissant le Chrisme à pleine main pour faire descendre sur nous la grâce trois fois sainte !

(Document d'appui Joseph Lémann)

Lire la suite

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0

Publié le 21 Octobre 2015

Couleurs d'automne
Couleurs d'automne
Couleurs d'automne

Depuis Montréal !

Grâce à la petite sœur d'Adso, en complément de celles d'Octavien sur la partie privée du Blog, voici de nouveau les belles couleurs de l'été indien ! Un grand merci à Soizic M !!!

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2015

Et n'oublions pas, qu'à Rome, Zélie et Louis Martin sont canonisés en ce jour ! (On ne ne va pas bouder notre plaisir, pour une fois que la sainteté Bergoglienne rejoint la Sainteté de l'Eglise !)

En ce vingt-et unième Dimanche, la lecture du jour est plus que jamais d'actualité avec le synode Kaspernicieux

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens VI versets,10 à 17:

Frères, fortifiez-vous dans le Seigneur, dans la force de sa puissance. Revêtez-vous de l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux embûches du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les princes, contre les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais répandus dans l'air. C'est pourquoi prenez l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister au jour mauvais, et après avoir tout surmonté, rester debout. Soyez donc fermes, les reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de justice, et les sandales aux pieds, prêts à annoncer l'Evangile de paix. Et surtout, prenez le bouclier de la foi, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin. Prenez aussi le casque du salut, et le glaive de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.

Bon Dimanche

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2015

La Grande Thérèse

Salve !

C'est par commodité, qu'on appelle Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, la "petite" Thérèse ! Il ne s'agit pas de la confondre avec celle d'Avila, que nous fêtons en ce jour !

On ne voit pas, pourtant en quoi elle serait plus petite ! Elle est aux yeux de Dieu tout aussi grande , mais c'est ainsi dans l'imagerie populaire désormais !

Octobre nous donne la grâce de fêter les deux saintes !

Comme ses pensées et sa vie sont profondes ! Mettons nous à son école, et réclamons lui d'éclairer les cardinaux avec autant de justesse et de sévérité (oui !) qu'elle en a eu face à la corruption de son ordre !

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2015

Même s'il manque bien des choses essentielles, ce que dit le pape François ...

~~Un article d'Aleteia :

Pour le pape François, « la Bible est un livre extrêmement dangereux ! » Un livre brûlant "comme le feu", ajoute-t-il dans l'avant-propos de la nouvelle version allemande du Youcat. 14 octobre 2015 "À l’occasion de la publication de la nouvelle Bible pour les jeunes de la collection Youcat en Allemagne le 21 octobre prochain, le pape François a écrit un avant-propos qui décrit de manière très personnelle son rapport à la Bible, comme l’expliquent nos confrères du quotidien allemand Bild. La Bible est si dangereuse « que dans de nombreux pays, on se comporte comme si avoir une Bible équivalait à stocker des grenades militaires dans son armoire à vêtements ». Le Pape cite ainsi une citation de Gandhi très significative : « Vous autres chrétiens, vous avez entre vos mains un livre qui contient suffisamment de dynamite pour réduire en miettes toute la civilisation ». Il parlait de la Bible. Voici l’avant-propos du Pape : « Mes chers et jeunes amis, Si jamais vous voyiez ma Bible, il se pourrait qu’elle ne vous impressionne pas tant que cela ; quoi, c’est cela la Bible du Pape ? Un vieux livre tout abîmé ! Vous pourriez m’en offrir une nouvelle, une à 1 000 dollars, mais je n’en voudrais pas. J’aime profondément ma vieille Bible qui m’a accompagné la moitié de ma vie. Elle a vu mes plus hautes joies et elle a été mouillée de mes larmes. C’est mon trésor le plus précieux. Je vis d’elle et pour rien au monde je ne voudrais m’en séparer. Cette Bible que vous venez d’ouvrir me plaît énormément. Elle est si bariolée, si riche de témoignages, de témoignages de saints, de témoignages de jeunes, et elle donne envie d’aller plus loin dans la lecture jusqu’à la dernière page. Et ensuite ? Et ensuite vous la cachez. Elle disparaît sur une étagère, derrière la troisième rangée de livres. Elle prend la poussière. Et vos enfants iront la vendre un jour dans une brocante. Non, ce n’est pas cela qui doit se passer ! Comme si l’on stockait des grenades militaires Je souhaite vous dire quelque chose : aujourd’hui, il y a plus de chrétiens persécutés que dans les premiers temps de l’Église. Et pourquoi sont-ils persécutés ? Ils sont persécutés parce qu’ils portent une croix et se font les témoins de Jésus. Ils se retrouvent au tribunal parce qu’ils possèdent une Bible. La Bible est un livre extrêmement dangereux. Si dangereux que dans de nombreux pays on se comporte comme si avoir une Bible équivalait à stocker des grenades militaires dans son armoire à vêtements. C’est un non-chrétien, le Mahatma Gandhi, qui un jour a dit : « Vous autres chrétiens, vous avez entre vos mains un livre qui contient suffisamment de dynamite pour réduire en miettes toute la civilisation, renverser le monde, faire de ce monde dévasté par la guerre un monde en paix. Mais vous faites comme s’il s’agissait juste d’un morceau de bonne littérature et rien de plus ». Plus que de la littérature Que tenez vous donc entre les mains ? Un peu de littérature ? Quelques belles et anciennes histoires ? Dans ce cas, il faut que vous disiez aux chrétiens qui se font emprisonner à cause de leur Bible : « Mais vous êtes stupides ! Il ne s’agit que d’un peu de littérature ! ». Non, c’est par le Verbe de Dieu que la Lumière est entrée dans le monde et elle ne va jamais s’éteindre. Dans Evangelii Gaudium (175), j’avais déjà dit : « Nous ne cherchons pas à tâtons dans l’obscurité, nous ne devons pas non plus attendre que Dieu nous adresse la parole, parce que réellement ‘Dieu a parlé, Il n’est plus le grand inconnu mais Il s’est montré Lui-même’. Accueillons le sublime trésor de la Parole révélée ». Un livre dans lequel Dieu nous parle Vous avez quelque chose de divin entre les mains : un livre brûlant comme les flammes ! Un livre dans lequel Dieu nous parle. Ainsi, comprenez cela : la Bible n’est pas là pour être posée sur une étagère ; elle est là pour que vous l’ayez dans les mains, pour que vous la lisiez souvent, tous les jours, seuls ou à plusieurs. Vous faites du sport ensemble ou du shopping. Pourquoi ne liriez vous pas la Bible ensemble à deux, trois ou quatre ? Dehors, dans la nature, dans la forêt, sur la plage, le soir à la lueur des bougies: vous feriez une expérience prodigieuse ! Ou peut-être avez vous peur avec une telle proposition de vous ridiculiser les uns les autres ? Lisez attentivement ! Ne restez pas à la surface comme lorsqu’on lit une bande dessinée ! Il ne faut jamais survoler la parole de Dieu ! Demandez vous : qu’est-ce que cela dit à mon cœur ? Que me dit Dieu à travers ces mots ? Me touche-t-il dans la profondeur de mes aspirations ? Que dois-je faire en retour ? Ce n’est que de cette manière que la force de la Parole de Dieu peut prendre toute sa dimension. Ce n’est qu’ainsi que notre vie peut changer, devenir grande et belle. Je souhaite vous dire à quel point je lis ma vieille Bible ! Souvent je la prends ici, la lis un peu là, puis je la pose et je me laisse regarder par le Seigneur. Ce n’est pas moi qui Le regarde, c’est LUI qui me regarde. Oui, IL est là. Je Le laisse poser les yeux sur moi. Et je sens, sans sentimentalité aucune, je sens au plus profonds des choses ce que le Seigneur me dit. Parfois aussi, Il ne parle pas Parfois aussi, Il ne parle pas. Je ne sens rien, juste du vide, du vide, du vide… Mais je reste patient et j’attends. Je lis et je prie. Je prie assis parce que cela me fait mal de me mettre à genoux. Parfois même je m’endors en priant. Mais cela ne fait rien. Je suis comme un fils avec son père et c’est cela qui est important. Voulez vous me faire une joie ? Lisez la Bible ! Votre pape François »

Lire la suite

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2015

On trouve sur l'excellent blog Benoît et Moi, une non moins bonne traduction d'un article qui avec une bonne dose d'humour noir et grinçant, "portraitise" les participants du Synode "poker menteur" actuellement à Rome !

C'est ICI

Lire la suite

Rédigé par Zosime

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0