Les retrouvailles

Publié le 13 Octobre 2016

La porte s'ouvrit et je l'entendit crier malgré le fracas du tonnerre " Vite ! Hâtez vous ! Le prochain est pour vous ! "

Je franchis, je ne sais encore comment les quelques derniers mètres du sentier et fit franchir à Sophonie l'arche de pierre !

Avec beaucoup d'émotion il me serra sans mot dire dans ses puissants bras, en dépit de mon accoutrement et du fait que je fut trempé autant qu'un Cantuccini oublié dans le Vino Santo.

"Cinq ans ! Mon Dieu ! S'il m'est permis, quelle éternité " Nous nous mirent à rire et à esquisser un pas de Saltarello, ce qui j'en conviens avec la tempête qui soufflait donnait à la scène un caractère plus qu' etrange ! Puis, d'un coup je tombais à ses pieds et lui baisais le bas de la robe " Excellence ! " -Mais il me releva- "Allons, ce n'est ni le moment, ni le lieu, nous allons te réchauffer et te rassasier, puis nous nous mettrons en prière à Ses pieds, jusqu'à l'aube. Vois tu comme se déchaîne Belzébuth dehors ? Il nous faut baliser le terrain pour les forces célestes et ils devraient dès lors venir des quatres vents au petit matin, jusqu'à nous, et je leur confierai LA Croix !"

À suivre...

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #L'entretient de Geminiano

Repost 0