Et si ?

Publié le 23 Octobre 2015

Comme ce pape est difficile à cerner, comme ce qu'il fait est "furbo" ( c'est une expression que François s'applique à lui-même) !
Je me demande si nos âges ne participent pas un peu à l'effarement qui est le nôtre (du moins pour certains d'entre nous) ! Nés dans les années 78 80, si on laisse passer un peu de temps, avons du nous intéresser sérieusement aux "affaires" de l'Eglise vers 13 14 ans, à un moment où d'une certaine manière les choses ont basculées et où on a commencé à essayer de remettre un peu d'ordre dans l'Eglise ( je l'ai constaté dans bien des paroisses même si ce fut par petites touches, à pas très lents)
Quand on interroge nos parents, ou des acteurs à divers titres des années post concile, sans les sentir blasés ou lassés, on les trouve plus tranquilles vis à vis des derniers événements, un peu dans le style : " ils n'ont rien inventés ces modernistes, de plus, on en a vu d'autres, ce temps passera ( d'ailleurs NSJC nous dit la même chose)

On ne dit pas qu'ils sont moins vigilants, nos parents, qu'ils ne se sentent pas blessés, mais on ressent leurs réponses, un peu comme un "ne t'inquiète pas, c'est juste une tempête tropicale après le typhon, les vents tombent !"

Bref sans minimiser, ils sont peut être plus quiets, ayant déjà connus des années noires avec Paul VI de sorte que Francois Paul VII ne leur fait pas peur puisque l'Eglis est toujours debout...
Quant à nous, plus jeunes, peut être manquons nous de cette expérience dans la tempête (Encore que nous évitons aussi l'endormissement de nos ainés !) qui nous rendrait plus quiets ... "Seigneur, Seigneur, la barque enfonce " !

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0