Dura Lex sed ... Sed ( deux fois !)

Publié le 27 Janvier 2016

La loi est dure, mais ... C'est la Loi, dit l'adage latin !

Il est vrai que la condamnation de Jacqueline Sauvage, violée, martyrisée par son mari ainsi que ses filles et qui a fini par le tuer paraît ignoble ! Dix ans de prison pour avoir soustrait de la société ce qu'on doit bien qualifier de monstre ...

Oui mais c'est la loi, nul ne peut se faire justice soit même, où nous retomberons dans la barbarie ( nous y sommes un peu plus tous les jours, c'est vrai).

Dans la mesure du possible on ne répond pas à la barbarie, par la barbarie ...

Oh oui, bien sûr on pourrait dire "Pourquoi elle n'a pas, elle n'avait qu'à ..."

Même si le système de protection est mal conçu, si pour tout un tas de raisons y compris psychologiques qu'il ne m'appartient pas de juger, on ne peut y recourir, il existe ! Il existe une alternative contrepartie de la loi qui défend ...

Sanctionner par la loi est la garantie de la paix civile, MAIS ...

Nos ancêtres avaient bien compris qu'il existe des situations révoltantes, des injustices non pas au sens matériel de la loi, mais au sens moral, au sens presque psychologique du terme.

Ils ont donc créé un recours équilibré, qui ménage la chèvre et le chou si je puis m'exprimer ainsi !

Le droit de grâce !

Princeps legibus solutus dit un autre adage, le prince est au dessus de la loi, surtout pour en tempérer les ardeurs, pour consoler pourrait on dire !

Survivance intelligente du privilège du roi, le préside de la république peut gracier Jacqueline Sauvage ! La loi avec toute sa rigueur s'est appliquée il faut disons le que la nation console, faute d'y voir une miséricorde divine par ministre interposé, le lieutenant du Christ sur la Feance ne régnant plus, hélas !

"Oui, c'est très mal, mais ..."

Nous attendons maintenant que Mollasson Dernier rende justice, au moins moralement parlant, et tempère ainsi les ardeurs de la loi, d'autant que celle ci est incomprise en l'espèce alors que tant de criminels sont indulgenciés à tort et à travers !

Mais le fera t' il, celui qui méprise tant les femmes et jette sa concubine d'un jour comme une vieille chaussette et en proclamant la nouvelle sur la place publique ...

Rédigé par Zossime

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0