Crise de l'Eglise

Publié le 5 Septembre 2014

on nous informe:

Rome : Le cardinal Müller invite Mgr Fellay à le rencontrer

Sur invitation romaine, Mgr Bernard Fellay rencontrera le cardinal Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans la deuxième quinzaine de septembre 2014. Cette entrevue a été présentée au Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X comme une réunion informelle, destinée à faire le point sur les relations entre la Fraternité et Rome, interrompues depuis le départ du cardinal William Joseph Levada, prédécesseur du cardinal Müller, et depuis la renonciation de Benoît XVI. De fait, le cardinal Müller et Mgr Fellay se rencontreront pour la première fois à cette occasion.
Le 3 septembre 2014, sur son site Vatican Insider, le journaliste italien Andrea Tornielli annonce cette entrevue et signale que le nouveau supérieur du district de France, l’abbé Christian Bouchacourt a eu l’occasion, lorsqu’il était supérieur du district d’Amérique du sud, de faire la connaissance du cardinal Jorge Mario Bergoglio, alors archevêque de Buenos Aires. Depuis lors, ils ont eu des contacts portant sur des questions purement administratives concernant le District d’Amérique du Sud.
Le Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X se rendra à Rome, suivant l’exemple de Mgr Marcel Lefebvre qui a toujours accepté de répondre aux invitations des autorités romaines. On ignore bien évidemment ce qui se dira lors de cet entretien, mais nul doute que Mgr Fellay aura en mémoire les propos que le cardinal Müller tenait sur la Fraternité Saint-Pie X dans le Corriere della Sera, le 22 décembre 2013 : « L’excommunication canonique des évêques pour les ordinations illégales a été révoquée, mais il reste l’excommunication sacramentelle, de facto, pour le schisme ; ils se sont éloignés de la communion avec l’Eglise. Après quoi nous ne fermons pas la porte, jamais, mais nous les invitons à se réconcilier. Mais eux aussi doivent changer leur attitude, accepter les conditions de l’Eglise catholique, et le Pontife Suprême comme critère définitif d’appartenance. »
Nul doute aussi que le Supérieur général aura présente à l’esprit la déclaration faite avec les deux autres évêques de la Fraternité Saint-Pie X, le 27 juin 2013, à l’occasion du 25e anniversaire de leur sacre : « C’est l’amour de l’Eglise qui a guidé Mgr Lefebvre et qui guide ses fils. C’est le même désir de ‘transmettre le sacerdoce catholique dans toute sa pureté doctrinale et sa charité missionnaire’ (Mgr Lefebvre, Itinéraire spirituel) qui anime la Fraternité Saint-Pie X au service de l’Eglise, lorsqu’elle demande avec instance aux autorités romaines de reprendre le trésor de la Tradition doctrinale, morale et liturgique. »
(Sources : FSSPX/MG/vaticaninsider – DICI du 05/09/14)

Rédigé par Cdl Balthasar

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :