Traduttore, traditore !

Publié le 23 Novembre 2010

Je parlais l'autre jour; de la traduction litérale des langues, et vous pouviez constater comme elle est parfois amusante pour nous autres français !

Voici un nouvel exemple qui nous prouve que mal traduire, c'est trahir :

cornichons.JPG

 

Que faut-il comprendre ? Qu'il y a un risque de chute de fragments cornichons par les fenêtres ? Il est vrai qu'ils accompagnent fort bien la mortadelle !

 

Un conseil: lors d'une dispute, cela fait moins mal de se les envoyer à la figure, que les assiettes ! Parfois hélas certains passent par les fenêtres ouvertes car il fait chaud en Italie l'été ! (les cornichons, pas les personnes, sauf assimilation dangereuse)

Doit on en déduire que l’édifice abrite un, ou des couples querelleurs ?

La belle fille jette elle les condiments à la figure de la Mama italienne ?

 

Non, vous l'avez deviné, bien sur, c'est d'autre chose dont il s'agit ici !

Cette belle plaque, annonce la chute possible d'éléments de la ....Corniche, d'un bâtiment ! Comme on fait les choses bien en Italie, les florentins (puisque c'est au bord de l'Arno que j'ai pris cette photo), faute de moyens de restaurer le palais, préviennent avec élégance de la chute de pierre !

Avouez, que prévenu que vous l'êtes maintenant, il faudrait pour rester dessous, être cornichon !

 

Rédigé par Caramelo

Publié dans #Humour

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :