Saint Sébastien: suite

Publié le 12 Août 2010

Eglise-Carmelites-1.JPG

Une église des carmélites, dans un style néogothique, près de la gare !

Eglise-Carmelites-2.JPG

Vue du choeur.

 

La cathédrale dédiée au Bon Pasteur

 

cathedrale-2.JPG

cathedrale--bon-pasteur.JPG

Le bon pasteur veille sur ses brebis

cathedrale--autel-lateral.JPG

Un autel latéral

 

cathedrale--autel-lateral-2.JPG

un autre

cathedrale--autel-lateral-3.JPG

Un dernier, pour la route !

 

Après cette splendide, mise en bouche néogothique, il fut temps pour nous, alors que l'orage menaçait, de se diriger vers la vieille ville, aux pieds de la colline !

Bien sur, au passage, mes deux acolytes, m'ont fait faire les boutiques de vêtements !

Sur la colline du mont Urgull, qui surplombe la vieille ville et un petit port de pêche,vous avez une splendide statue du Sacré Coeur, qui veille !

christ.JPG

Elle surplombe un fort, dont il reste, quelques beaux emplacements de batteries et des murailles ! Saint Sébastien était unE citée fortifiée dont les remparts ne furent mis à bas qu'au XIX ème pour agrandir la ville !

La vieille ville est la partie la plus populaire et la plus sympathique de Saint-Sébastien. Très vivante, vous y trouvez de petits commerces, des restaurants et les bars à tapas toujours bondés jusque vers 21h.

Outre de belles églises, vous avez une belle place (dite de la constitution, j'en parlerai plus tard dans mon récit) et quelques constructions remarquables

vieille-ville.JPG

Vieille ville ! Il pleuvait mes amis, il pleuvait ... à ne pas mettre un enfant de choeur dehors !

Donostia Enfant de choeur Cathédrale

ça tombait bien, puisque nous en avions croisés un dans la cathédrale !

vieille-eglise.JPG

devant la persistance de la pluie, et la fermeture (c'est l'heure de repas du sacristain sans doute), nous partons en chasse de nourritures terrestres, faute de spirituelle

bar.JPG

Ah ! voila qui fera l'affaire ! C'est un bar à Tapas ! Les tapas  sont des amuse-bouches  espagnols, des petits plats qui permettent, de prendre l'apéro en attendant de rentrer à la maison pour le repas proprement dit ! Car la coutume fait qu'on se retrouve entre amis ou en famille dans ces bars ! On prend une assiette, on se sert, et on paye en fonction de ce qu'on a consommé !

Chipirons, beignets divers, oeufs frits, gambas grillées (grosses crevettes) ou bocadillos de Jamon (Non pas "Jabon", Balthasar, ça c'est le savon qui va te falloir si tu manges tes beignets de seiche ou tes chipirons (calamars frits) avec les doigts !) Vous voyez d'ailleurs sur la photo des distributeurs de serviettes en papier sous le comptoir, à côté de crochets qui permettent de poser son chapeau ou son sac à main pour les señoras !

"Jamon", c'est le jambon (Rien à voir avec la dame assise à côté de Balthasar je vous rassure), délicieux ! Je préfère celui de sanglier ! J'accompagne le tout avec du Moscatel ( un vin un peu ambré sucré du sud de l'Espagne)

Laissez nous digérer tout cela et on se retrouve demain pour la suite du récit !

Rédigé par Balthasar et Adso: récit à 4 pattuches !

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :