Immaculée Conception !

Publié le 9 Décembre 2009

Aujourd'hui 8 décembre, nous fêtons le dogme de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie ! Relisons, ce que décide le pape Pie IX lorsqu'il définie le dogme en 1854 ! Quelques années plus tard, Notre Dame, elle même se définira ainsi "JE SUIS L'IMMACULEE CONCEPTION" devant une toute jeune fille, une bergère, dans la ville de Lourdes...


"Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu'elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles."

Bulle Ineffabilis Deus 1854 de Pie IX, 8 décembre

ADDENDUM:

SE CONFIER A MARIE

 

CITE DU VATICAN, 8 DEC 2009 (VIS).  En la solennité de l'Immaculée, le Pape a récité l'angélus avec les personnes réunies à midi Place St.Pierre, puis a rappelé que le terme immaculée apparaît dans la Genèse et dans l'Evangile de Luc. "Ainsi Dieu vaincra-t-il le mal par le biais de la descendance de la Vierge Marie. Or c'est de Marie qu'est né Jésus-Christ qui, par son sacrifice, a terrassé à jamais le Tentateur. C'est pourquoi tant de représentation de l'Immaculée montrent Marie écrasant un serpent. Quant à l'évangéliste, il nous la présente recevant le message céleste, comme l'humble fille d'Israël, la véritable Sion en qui Dieu entend demeurer... A la différence d'Adam et Eve, Marie est demeurée fidèle à la volonté du Seigneur. En prononçant son oui, elle s'est mise à la disposition totale du dessein divin. Elle est la nouvelle Eve, la mère de tous les vivants, c'est-à-dire selon la foi dans le Christ de tous ceux qui reçoivent la vie éternelle. Quelle joie d'avoir pour mère l'Immaculée! Confions-nous à elle, chaque fois que nous plions à cause de nos faiblesses et cédons à la tentation du mal, pour recevoir lumière et réconfort. Dans les épreuves de la vie, dans les situations qui font vaciller la foi et l'espérance, rappelons-nous que nous sommes ses fils et que nos racines plongent dans la grâce infinie de Dieu. Même si elle est exposée aux influences négatives du monde, l'Eglise voit aussi en Marie l'étoile montrant la voie du Christ. Elle est la mère de l'Eglise comme l'ont proclamé Paul VI et le Concile Vatican II". Benoît XVI a enfin rendu grâce à Dieu pour le splendide signe de sa bonté qu'est Marie, à qui il a confié chacun de nous, toutes les familles et les communautés, l'Eglise et le monde entier

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :