Crêpes !

Publié le 2 Février 2010

C’est à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient autrefois . On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner des crêpes, symbole de prospérité pour l’année à venir.
Elles sont rondes, comme le soleil, symbole de lumière, dont la source est Notre Seigneur Jésus Christ (notre Soleil !)

Voici comment Balthasar fait ses crèpes:

250g de farine

4 œufs

Un demi-litre de lait

1 pincée de sel

50 grammes de beurre

1 cuillère à soupe bien pleine, de sucre roux
Une cuillère à soupe de liqueur d'amande (c'est le plus de Balthasar)


Dans un saladier, verser la farine et les œufs. Puis progressivement ajoutez le lait tout en mélangeant avec votre fouet.

Le drame serait de mélanger la farine et les œufs avant de mettre le lait.
On a une sorte de colle dont Balthasar se sert pour les campagnes électorales lors des conclaves (il en reste des traces dans les chambres de Raphaël et la chapelle Sixtine !

Versez donc le lait doucement pour rendre homogène le mélange. (Balthasar a découvert le robot electrique d'Adso, et s'en sert aussi bien pour ses crêpes que pour la colle (Tite Rose est furieuse de devoir nettoyer, mais comme les crêpes sont bonnes...)

Laissez reposer la préparation  Le temps d'écouter  "Nabucco", un opéra qui porte le nom d'un dinosaure, qui s'en va pensif (Va Pensiero !))

Faites chauffer une poêle, une fois chaude, versez un peu de beurre pour graisser la poêle !
Versez une demi-louche de votre pâte à crêpe et faites cuire chaque face pour qu'elles soient dorées !


Attention ! A l'aide d'une spatule, vous décoller doucement votre crêpe ! Il va falloir la faire sauter en l'air, de façon à ce qu'elle retombe sur la face non cuite, bien comme il faut sur la poêle !

Avant cela munissez vous d'un Scudo Pontifico en or (ou un louis, mais ne prenez pas une pièce à l'effigie de la gueuse à bonnet phrygien, elle attirerait le malheur sur vous !)

Si votre lancer est bon, on dit que la fortune passera chez vous pendant l'année !
Si vous ratez votre lancer, il vous reste à vous consoler en arrosant vos crêpes d'une bolée de cidre bien frais ! (Et même si c'est réussi d'ailleurs, Non Mais !)

 

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Humour

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :