Contre les turcs, le Rosaire !

Publié le 7 Octobre 2009

Sélim II, successeur de Soliman le Magnifique, faisait une guerre acharnée à la république vénitienne ;

Il venait de lui enlever l'île de Chypre, et toute la population chrétienne y avait été exterminée. Venise demanda des secoure au pape, à l'Espagne, à la France, à l'empereur ; mais il n'y avait plus de souverains complétement catholiques que Pie V et Philippe II.

Le système protestant, sous Maximilien II et Charles IX, dominait en Allemagne et en France ; les deux nations qui avaient fait jadis la plus rude guerre aux Sarrasins restèrent immobiles ; et la faute en fut imputée aux hérétiques, autres infidèles, disait-on, sans doute alliés de» Turcs.

 Le pape se porta avec une ardeur extrême à une croisade contre Sélim: il fournit des hommes, de l'argent, des vaisseaux, et ménage» une alliance étroite entre Venise et l'Espagne, puissances ordinairement ennemies.

Don Juan,
frère naturel de Philippe, prit le commandement des trois flottes, composées de deux cents galères; il attaqua, près de Lépante, la flotte turque, forte de deux cent cinquante voiles, et remporta la plus complète victoire le, 7 octobre 1571.


Soixante galères détruites, cent trente prises, quinze mille Turcs tués, cinq mille prisonniers, douze mille esclaves chrétiens délivrés : tels furent les trophées de cette grande bataille; la dernière des croisades, et qui arrêta définitivement l'invasion musulmane. La marine turque fut anéantie, et la décadence de la puissance ottomane commença. Le catholicisme avait donc encore une fois sauvé l'Europe !
Pie V eut une vision de la victoire de la flotte Chrétienne à l'heure même de celle ci, (Cf tableau ci dessus, essai de fresque pour la basilique de Fourvière à Lyon)  et bien qu'il fut en son palais romain.
Un soldat espagnol perdit une main dans cette bataille, il se nommait Cervantes ! Cette bataille fit environ 70 000 morts !

Pie V qui avait fait réciter le rosaire, constata une fois de plus l'efficacité de cette dévotion mariale ! C'est en souvenir de ce grand jour que nous célebrons le 7 octobre, Notre Dame du Rosaire !

Contre les turcs, le Rosaire !

Souce partielle:  Histoire des Français Par Théophile Sébastien Lavallée

Rédigé par Balthasar

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :