Bien-malheureux sont les fidèles du Christ ?

Publié le 17 Janvier 2011

L'année 2011 ne commence pas sous de bons auspices, c'est le moins qu'on puisse dire !

En ce début d'année, nous viennet de Rome, deux signes de contradiction !

Si le Christ, est LE vrai signe de contradiction dans le monde, les deux signes dont je parle, s'inscrivent négativement dans cette assertion !

En effet, tant l'annonce de la prochaine réitération du scandale d'Assise, que la prochaine Béatification de Jean Paul II, plonge les fidèles de NSJC (du moins ceux qui suivent avec fidélité Son enseignement)  dans une profonde perplexité (a défaut de colère, laquelle si elle est saine, doit faire place à la lassitude devant tant de signaux contradictoires)

Je ne reviens pas sur Assise en soit: l'idée que nous prions le même Dieu a été débattue dans bien des forums, à travers la question de l'indifférentisme, de la propagation du relativisme...

La prochaine béatification de Jean Paul II nous amène à nous poser plus de questions !

Qu'est ce qui fait un bienheureux ? Est ce le jugement moral du monde ? S'il est controversé, majoritairement, il considère que tout grand homme est au paradis, et que le charisme ou la souffrance sont chemins de paradis...

Non, ce qui préoccupe ordinairement l'Eglise pour faire,  et des bienheureux et des saints, c'est la pratique des vertus tant Théologales, que Cardinales !

Nous autres fidèles, sommes en droit de nous interroger sur ces dernières, et la façon visible (car le reste est dans le secret de Dieu) dont le futur bienheureux les pratiquaient ...

La Prudence, la Justice, la Force… sont appelées vertus cardinales parce qu’elles sont le pivot (latin cardo) et le fondement des vertus morales.

Prenons la définition de la vertu de prudence, donnée par le catéchisme:

« La Prudence est la vertu qui dirige toute action vers son but légitime et cherche, par suite, les moyens convenables pour que l’action soit bien faite de toutes façons et, par là, agréable au Seigneur. »

Laisser entendre aux adorateurs de fausses religions, que leurs prières sont agréables au seul vrai Dieu, est il un moyen convenable et agréable à Dieu ? 

Est ce un moyen convenable pour ramener ces brebis égarées dans la Seule Voie de Salut ? Est ce un bon moyen de conforter les chrétiens dans leurs foi, surtout ceux qui sont dans les pays où ils sont persécutés par ces mêmes pseudos religions qu'on invite à prier ?

Cela mérite réflexion ...

Que dire de la force:

La Force est la vertu qui nous rend courageux au point de ne craindre aucun danger, pas même la mort, pour le service de Dieu !

Que dire de l'action du pape Wojtila, pour le rétablissement d'un bon fonctionnement de l'Eglise ? Le comportement désastreux des clercs, la liturgie malmenée, les évêques qu'on laisse insulter Notre Seigneur sans rien dire (Ne serait ce que le calamiteux père Rouet qui préface des ouvrages blasphématoires) 

Est ce faire preuve de force que de laisser faire, par peur .... Peur de quoi, d'un schisme ? Mais quand le membre est gangrené, il vaut mieux le couper, car entrer dans le royaume de Dieu avec un membre pourri...

A moins que ce ne soit de la négligence...

 

Bref on peut dire beaucoup de choses sur le pontificat de Jean Paul II, et de sa partie visible, les fidèles sont en DROIT, fondés à être malheureux !

Certes, le défunt pape a eu une fin de vie édifiante ! Il ne nous appartient pas de juger de l'éventuelle expiation de fautes, qui résulteraient d'une mauvaise compréhension du dépôt de la foi, qui est le trésor de Pierre !

La sainte Vierge qui veillait (cela ne fait pas de doute) sur le futur bienheureux, qui le lui rendait bien, a su plaider sa cause auprès de Notre Seigneur...

Soit !

Il sera donc bienheureux, bienheureux de ce que les fidèles n'aient pas eu à souffrir d'avantage de mises entre parenthèses d' un tronçon entier de la Saine doctrine de ses bienheureux prédécesseurs (Pie IX par exemple !)

Alors, oui, bien malheureux sont les fidèles qui voient venir le renouvellement d'un scandale, qui laisse entendre que tout le monde à sa manière, atteindra le salut, sans beaucoup d'effort, pourvu qu'il soit homme de paix et plein de bonne volonté !

De là haut, dans les bras de la Sainte Vierge, éclairé désormais par Notre Seigneur, sur LA Seule et Vraie voie de salut qu'est l'Eglise Catholique Apostolique Romaine, puisse t'il éclairer à son tour son successeur, pour qu'il use pleinement de la prudence et de la force, dans son rôle de pape et gardien du dépôt de la Foi !

Rédigé par Z comme Zosime

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0