"State Buoni si potete": Restez bon autant que possible !

Publié le 28 Juillet 2009

Autour de l'an 1500, le prêtre italien Don Filippo Néri aide les enfants des rues et des orphelins dans sa pauvre petite chapelle, presque en ruine. Ce n'est pas un prêtre ordinaire, mais c’est  un véritable pédagogue, enseignant le bien et prévenant le mal auprès des enfants, prêchant l’exemple des saints, leur faisant chanter des maximes !

 

Il n'est pas très bien vu  par l'Eglise de l'époque qui lui reproche sa complaisance vis à vis de ces vauriens orphelins sans toit qui font de Rome une ville peu sure.
Son seul ami est sec et sans humour, il s'agit d’Ignace De Loyola.

 

Néri lutte contre le diable qui tente de séduire les enfants et les encourage à toutes sortes de mauvaises choses.
Son plus récent orphelin "récupéré" est le jeune enfant voleur Cirifiscio, qui traine de sacrés casseroles comme on dit  puisqu'il commence par voler un calice !

 Lorsque Cirifiscio a une altercation avec le  jeune page d'un aristocrate local, le garçon s'avère être une fille, la jeune Leonetta,
Néri découvre que le personnage la détient pour des motifs peu avouables. Néri la confie à l'œuvre pour jeunes filles d'Ignace de Loyola son ami, mais les jeunes  gens tombent amoureux.


Quinze ans plus tard le diable est de retour, et conduit Cirifiscio à un meurtre. Sans foi ni loi, le voleur doit fuir et laisser Néri prendre en charge Leonetta qui devient religieuse
Néri fait de son mieux pour sauver la vie du voleur, mais a t-il une chance contre le destin et contre les vanités qui perdent les âmes !? 


Un petit extrait ici:

 

Ce beau film de Luigi Magni, le roi du cinéma romantique est à voir ! Hélas, il n’existe pas de version autre qu’italienne ! On peut néanmoins regarder le dvd en mettant les sous-titres en italien ce qui permet de comprendre, quand on ne parle pas bien la langue de Dante et qu’on a pas Balthasar à ses côtés pour traduire !!!

Magni est parfois décrié pour sa vision du catholicisme un peu marqué à gauche par le progressisme d’après concile, mais sa vision en ces années de crise morale pour l’Eglise d’alors semble assez juste.

 

 

Fiche technique :

Italie

1983

149 minutes

couleur

 

Réalisateur Luigi Magni

 

Personnages et interprètes

 

           Johnny Dorelli: Don Filippo Neri  (Inoubliable !)

           Philippe Leroy: Ignazio di Loyola

           Renzo Montagnani: Mastro Iacomo

           Mario Adorf: Papa Sisto V

           Angelo Branduardi: Spiridione (Angelo a aussi réalisé la musique du film)

           Rodolfo Bigotti /Roberto Farris: Cirifischio

           Eurilla Del Bono/Federica Mastroianni: Leonetta

           Giovanni Crippa: Il duca di Caprarola

           Iris Peynado: La bella mora

           Marisa Traversi: Teresa d'Avila

           Piero Vivarelli: Carlo Borromeo

           Flora Carabella: Venditrice di scope

           Raimondo Ricci: Ricciardetto

           Franco Javarone: Il Bargello

           Gianni Musy Glori: Il principe

           Tiziana Pini:

 

Prix reçus:

 

2 David di Donatello 1983:

    Un pour Federica Mastroianni, meilleur jeune actrice

    Un pour Angelo Branduardi, meilleur musique

 

Prix du syndicat des journalistes ciné

Pour Angelo Branduardi : musique du Film

 

 

Rédigé par Balthasar

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :