Pélé, J'suis en route vers Paris

Publié le 30 Mai 2009

Grace au Ipod d'un abbé, Balthaz vous livre le début de son récit :

5h00 ! Un horrible couinement vient interrompre un débat théologique passionnant entre votre serviteur cardinal et le vrai Paul VI prisonnier des caves ! Morti arbitre la causerie en frappant les rounds sur une sorte de coupe- ou plat en métal de style mariniesque. La controverse sur la vision béatifique des chats est passionnante …

Le train part dans moins d’une heure pour Chartres, et je n’ai guère le temps de m’interroger sur la signification freudienne ou non du songe.
Eau chaude 3 minutes d’arrêts avant lundi soir !
Surtout ne pas oublier le sandwich aux petits légumes chinois marinés pour ce midi . Ce sera la juste récompense des premiers kilomètres !

5h20, je monte dans le métro, où je retrouve quelques jupes culottes, canotiers et gros sacs ! Sourires endormis et signes de têtes dodelinantes!
Montparnasse déjà ! Les marcheurs affluent sur le quai !Après avoir retrouvé Bison Fougueux en uniforme sur le quai de la gare,j'admire les styles vestimentaires, et faisons les reflexions suivantes :"heureusement que ce petit gas là ne portera pas son sac sur les routes, il fait deux fois sa taille !" et encore " C'est dingue ce que les demoiselles emportent pour trois jours..."
Je salue quelques vieux piliers (non du pélé, pas de la gare !)

5h45 , Nous prenons le train spécial pour Chartres, dûment annoncé par le speaker SNCF ! C’est un beau train avec des fauteuils confortables ! La SNCF fait bien les choses !

J’ai l’impression que le train est plus rempli que l’an passé, ce qui augure bien de la suite. Il faut un peu frai mais un temps magnifique s’annonce …

Rédigé par Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :