Dimanche

Publié le 6 Septembre 2015

Préfiguration de la grâce rédemptrice de nos pêchés (qui nous ramène à la vie), aujourd'hui, l'Evangile nous parle d'une veuve éplorée et de la résurrection de son fils

En ce temps-là, Jésus se rendait à une ville, appelée Naïm ; et ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une foule nombreuse. Comme il approchait de la porte de la ville, voilà qu'on emportait un mort, fils unique de sa mère, laquelle était veuve, et une foule considérable de gens de la ville étaient avec elle. Le Seigneur l'ayant vue, fut touché de compassion pour elle, et il lui dit : " Ne pleurez pas. " Et s'approchant, il toucha le cercueil, et les porteurs s'arrêtèrent ; et il dit : " Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! " Et le mort se dressa sur son séant et se mit à parler ; et il le rendit à sa mère. Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu en disant : " Un grand prophète s'est levé parmi nous, " et : " Dieu a visité son peuple. "

Nous ouhaitons aussi un bon anniversaire de mariage à Adso et Tite Rose, 7 ans déjà !

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :