Dimanche, pas ordinaire

Publié le 13 Septembre 2015

Oui, car le dimanche n'est jamais ordinaire, n'en déplaise aux modernistes

Aujourd'hui, Jésus fustige ceux qui sont collés à la Loi, et en oublient les distinctions nécessaires comme ceux qui se mettent en avant (On rejoint ce dont Jésus parle quant au Pharisien qui critiquait l'humble Publicain, que ne voyons nous pas très souvent ce travers dans nos communautés !)

C'est l'Esprit de la Loi, qu'il faut aussi et surtout prendre en compte, quant au repos dominical. Bonne journée pas ordinaire, et ne vous croyez pas autorisés à faire ce que vous pouviez faire hier ou pourrez faire demain ...

De la mesure aussi dans la correction fraternelle ou Charité et Vérité doivent aller de paire !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc XIV, versets 1 à 11:

En ce temps-là, Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison d'un des principaux Pharisiens, pour y prendre son repas, ceux-ci l'observaient. Et voici qu'un homme hydropique se trouvait devant lui. Et Jésus, prenant la parole, dit aux docteurs de la Loi et aux Pharisiens : " Est-il permis de guérir le jour du sabbat, ou non ? " Mais ils gardaient le silence. L'ayant pris, il le guérit et le congédia. Puis, il leur dit : " Qui d'entre vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l'en retire pas aussitôt, un jour du sabbat ?" Et à cela ils ne purent répliquer. Et il dit une parabole aux invités, ayant remarqué comment ils choisissaient les premières places. Il leur dit : " Quand tu seras invité par quelqu'un à un repas de noces, ne te mets pas à la première place : un homme plus considérable que toi pourrait avoir été invité par lui, et celui qui vous aurait invités l'un et l'autre viendrait te dire : " Cède-lui la place, " et alors tu n'aurais, avec confusion, qu'à occuper la dernière place. Mais, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place ; de cette façon, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : " Mon ami, avance plus haut. " Alors ce sera pour toi un honneur devant tous les convives. Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. "

Rédigé par Baldolino

Publié dans #Ecclésial

Repost 0