Donostia, nous voici

Publié le 10 Août 2015

Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici
Donostia, nous voici

Oh que cela fit du bien, ces trois jours (A quelques heures pres) de retraite non loin du couvent du Sacré Cœur, (Une Ancêtre d'Adso y finit ses jours religieuse) et après un dernier chapelet sur le mont Urgul aux pieds du Christ bénissant la ville...

C'est Bartholomeo, qui couru le plus vite, mais arrivé le premier il n'osa pas entrer...Pardon Seigneur, de ce petit emprunt à l'écriture sainte, surtout pour des choses profanes ... C'est que nous avons fait la course dans les escaliers pour rejoindre la vieille ville, et un excellent bar où nous avons fait la fête...

Adso et Tite Rose retrouvaient Adsolino, gardés par les grands parents (La Famille, c'est cela aussi !)

Nous étions au début de la "Grande Semaine", temps de festivités basques ponctuées de concerts et couronnés chaque soirs par le festival de feux d'artifices tirés au dessus de la Concha

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :