De la téléphonite aigüe de François

Publié le 4 Mai 2015

Il parait que l'autre jour, croyant à une mauvaise blague, un chrétien italien a raccroché au nez du pape ! Puis, il est venu présenter ses excuses au pape...

Outre que ce brave (certainement) homme a perdu le sens de ce que doit être un pape, je me dois de préciser, ce que beaucoup de fidèles qui en ont assez du marketing papal, feraient (à commencer par un Vaticaniste célèbre qui explique bien que le pape n'est pas le pote du café du commerce):

Si le téléphone sonne et que j'entends "C'est François", je raccroche le téléphone aussi sec ! S'il sonne à nouveau, j'explique aimablement, qu'un pape devrait avoir autre chose à faire, et que je ne donne pas au denier de Saint pierre pour payer des notes téléphoniques, qui d'après les journalistes italiens (bien informés) sont salées !

Bon, de toutes les manières je suis sur liste rouge...

Rédigé par Zosime

Publié dans #Le billet de Zosime

Repost 0