XIII Jésus descendu de la Croix

Publié le 3 Avril 2015

Je vous adore, Seigneur Jésus-Christ, détaché de la croix par la main des disciples, et, selon la pieuse tradition, reposant sans vie sur les genoux de la Mère des Douleurs. Continuez, ô Christ ! à m'instruire vous même et à m’expliquer les derniers mystères de votre passion.

Ce repos divin de l’âme consolée après le combat, je l’ai consacré et sanctifié en l’acceptant.

Je ne souffre plus, mon fils, quand des mains amies détachent mes membres l’entourent de bandelettes; Marie-Magdeleine est encore à mes pieds, et les mêmes cheveux qui naguère essayèrent ses larmes, essaient maintenant les gouttes de mon sang. Pendant ce temps, mon âme parcourt des mondes inconnus de toi, et porte partout les fruits nouveaux de la rédemption.

Elle triomphe dans l’ineffable joie de tant de justes qu’une longue attente privait encore de la vision béatifique; elle triomphe dans la grande et solennelle entrée de tant de générations au ciel, elle triomphe surtout dans la prescience de l’avenir et dans la claire vue des admirables vertus de tous les saints, toutes enfantées par ma mort.

Tu le vois donc, mon fils , l’heure sanglante a passé; c’est déjà l’heure de la paix, l’heure du repos dans la victoire, l’heure de la divine consolation.

Ainsi en sera-t-il pour toi, quand tu auras supporté par amour pour la volonté de mon Père le feu de la tentation et de l’épreuve. Pense que le sacrifice est court et que la couronne est éternelle. Mes martyrs l’ont pensé, et jusque dans leurs souffrances ils s’étonnaient que l’angoisse d’une heure fût récompensée par des éternités de béatitude. Nourris-toi de ces souvenirs dans les temps pénibles, dans tes maladies, dans tes revers, dans tes chagrins, quand tout semble compromis ou perdu.

Attends alors; espère contre l’espérance, et tu verras bientôt le ciel changer, l’orage s’éloigner de ta tête, le trouble et la douleur faire place à une paix inattendue, mes anges eux-mêmes venir et te détacher tendrement de la croix.

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0