Train et toponymie (II)

Publié le 16 Mars 2015

Limoges Bénédictins, gare de la bonne ville de Limoges, a un curieux nom en cette France laïque et laïcarde ! J'ai décidé, de reprendre cette petite chronique de toponymie ferroviaire !

Loin d'y croiser de pieux moines encapuchonnnnnnnnés (comme dans la chanson !), voici pourquoi ce chef d'œuvre architectural porte ce nom :

Au début de notre histoire, l'emplacement de ce qui sera le centre ferroviaire de Limoges est occupé par une léproserie, qui donna son nom à l'actuelle place Maison-Dieu, qui jouxtait un monastère bénédictin, reconverti en pensionnat de jeunes filles, puis en centrale pénitentiaire en 1810, avant d'être remployé comme caserne au début de la IIIe République.

Le souvenir populaire restant vif, on décida de donner à la gare ce nom de "benédictin"

Rédigé par caramelo

Publié dans #Culture

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :