Rome n'est plus dans Rome ?

Publié le 26 Février 2015

Rome n'est plus dans Rome ?

C’est d’une vieille expression dont il s’agit ici !

On la devrait à Sertorius, général romain sécessionniste (70 av JC à peu près) dont la vie a été romancée au théâtre par Corneille.

On la trouve reprise dans la chrétienté, au moyen âge, au moment du grand exil de la papauté !

A cette époque, devant les guerres intestines entre factions/familles dans la capitale de la chrétienté, les papes se réfugient en Avignon, après de nombreuses pérégrinations.

Ainsi, le pape français, Clément V décida de ne pas regagner Rome ! A la mort de Boniface VIII, son prédecesseur, en 1303, Rome est en proie à l’insécurité, les Colomna et les Orsini se disputant le pouvoir !

C’est l’époque des luttes entre partisans de l’empereur, les Gibelins, et les Guelfes, attachés au pape !

Benoit XI, le nouveau pape, fuit la ville en 1304 et se réfugie à Pérouse où il meurt, le 7 juillet 1304 Par compromis entre les factions italiennes, Bertrand de Got, un gascon est élu en 1305 après un an de vacance du Siège et de nombreuses tractations ! Malade, il ne regagne pas Rome, et gouverne la Chrétienté depuis la France, sillonnant entre Bordeaux (terre d’origine peu ou prou) et Lyon !

Il s’en va mourir en terre d' Avignon (Avril 1314), ce qui a l’avantage de mettre le futur conclave à l’abri des pressions !

Le conclave (la curie a été remaniée et les cardinaux français et gascons sont majoritaires) après bien des épreuves (suspensions, batailles rangées des partisans des uns et des autres, fuites de cardinaux en Avignon depuis Carpentras, médiation du roi de France)… finit par élire le 7 aout 1316 un homme âgé dont on envisage le pontificat court ! Mauvaise pioche s’il en est ! Son pontificat fut long ! Jean XXII installera durablement la papauté en Avignon ! (On considère la date de l'installation presque fixée en Avignon à 1309)

Dès le pontificat de Clément V, Rome n’est plus dans Rome ! C’est la personnalité du pape qui fait Rome, et reprenant la phrase de Sertorius, on peut dire « Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où il est » (« où je suis dans la phrase d’origine »)

Les papes, n’en gouvernèrent pas moins la chrétienté, pendant près de 70 ans, en dehors de Rome ! Rome n’était plus dans Rome !

L’exil forcé des papes Pie (VII VIII et Pie IX sous la folle république Romaine), remettra cette phrase au gout du jour, mais avec toujours ce souci de regagner la ville Eternelle, (Ce sera le premier souci des successeurs de Pierre)

Pourquoi vous parler de tout cela ?

Un ami prêtre me faisait l’autre jour cet intéressant point d’histoire, alors que nous parlions de Benoît XVI. Ce dernier, disais-je, aurait pu quitter Rome, se mettre au vert dans une retraite tranquille, en Allemagne… puisqu'il renonçait ... Mais a t'il renoncé à Rome !

Rome resterait dans Rome, du fait même de la présence du pape (qui se veut émérite, il y aurait beaucoup à dire sur les coulisses de ce choix de titre) au Vatican, comme un garant, comme une autorité suprême, un peu comme un recours/Pater Familias veillant sur le fils prodigue, Rome tumultueuse, qui dilapide les biens de la famille... pour l’empêcher d’aller trop loin !

Situation complexe de Rome qui serait dans Rome sans y être pleinement, ou de deux Rome, une vierge folle et une vierge sage…

Laissons le fils faire ses bêtises, mais restons comme suprême garant de la « non ruine » de l’édifice… (Ce qui n'est pas opposé à la promesse faite par le Christ (Les portes de l’Enfer…), après tout, puisque quelqu'un veille !)

Mmmm ! Insatisfaisante théorie, mais petite lueur au bout du tunnel de la Vérité !????

Pour le reste, Considérons que de manière visible, en dehors de cette garantie de dernière extrémité (et on voit bien que sur le mariage, Benoît XVI est sorti de sa réserve certes discrètement), pour les fidèles, il devient difficile de considérer que Rome est dans Rome, s'il y a deux Romes, une déviante, et l'autre silencieuse ou "chuchotante" ! (Au niveau magistériel, ni au niveau du dépôt de la foi dans la façon dont il est exprimé tout au moins, nous ne pouvons considérer que Rome est dans Rome au sens de Sertorius et de ce que signifie cette phrase) !

Rome se serait-elle éparpillée ?

Souhaitons qu’à Dieu TOUT soit restitué Rome, de manière visible et éclatante…

En l’état actuel des choses, les fidèles perdent le peu de Latin qu’ils ont encore, et sont en droit de douter du fait que Rome soit pleinement dans Rome …

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Ecclésial

Repost 0