Salve

Publié le 2 Janvier 2015

et Laus Deo ! encore dans les brumes de ce premier de l'an, il n'en faut pas moins poursuivre notre route, faite d'Espérance comme le dit notre petit cardinal !

Aujourd'hui, un saint centenaire, comme quoi, avec le Christ pour compagnon, on ne peut vivre que longtemps, sur cette terre ou ailleurs !

SAINT MACAIRE d'Alexandrie
Anachor
ète

(† v.394)

Saint Macaire d’Alexandrie, (« le Jeune ») natif de cette ville où il pratiquait le négoce, avait dépassé la quarantaine quand il reçut le baptême. S’étant retiré dans la solitude, il atteignit bientôt une si haute excellence que saint Antoine dit à son sujet que « le Saint-Esprit s’était reposé sur lui ».

Il vécut, à ce qu’on croit, dans le désert de Nitria, qui, d’après le nombre des ascètes, fut appelé les Cellules, et visita probablement d’autres parties de la Libye. Ami de saint Macaire l’Ancien dit l’Égyptien;éxilé pour la cause de l’orthodoxie de la Foi; bien qu’il eût un talent extraordinaire pour la conduite des religieux, il se déroba à cet honneur et, sur la fin de sa vie, alla s’offrir comme novice au monastère de Tabenne, que venait de fonder saint Pacôme. Il mourut, dit-on, centenaire, vers 394.

Rédigé par Amandine

Publié dans #Salve

Repost 0