Ières Vêpres de l'Epiphanie

Publié le 5 Janvier 2015

Premières vêpres de l'Epiphanie, le 5 Janvier. (par Gaetano Moroni (Histoire des chapelles papales sous Pie IX)

On chante ces vêpres dans la chapelle Sixtine ou dans la cha pelle Pauline du Quirinal. Autrefois Sa Sainteté se rendait à la fonction, portée sur la sedia. Les tentures du trône et la housse du grand fauteuil papal sont d'étoffe d'argent, ornée de fleurs, brodée en or; le tableau de l'autel représente l'Adoration du divin Enfant par les Mages. Le Pape, portant la chape et la mitre d'or, entre dans la chapelle par la porte ordinaire; il bénit le Sacré-Collége. Après une courte oraison sur son prie-dieu, il monte au trône, reçoit l'obédience des Cardinaux; il se lève ensuite, et, récitant tout bas le Pater et l'Ave, il commence quelques instants après les vêpres par le Deus, in adjutorium, assisté de deux Cardinaux-Diacres, des Patriarches et de deux Évêques, dont l'un tient le livre et l'autre la bougie. Une haute-contre entonne la première antienne, que le chœur doit continuer en contre-point. Après le psaume, la cérémonie se continue et s'achève suivant les rites que nous avons fait connaître en décrivant les cérémonies communes aux Chapelles papales.(Cf articles déjà parus)

Rédigé par G. Moroni / Baglialto

Publié dans #Histoire, #Ecclésial

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :