L'épée d'Orlando

Publié le 12 Novembre 2014

Le rangement a du bon ! J'ai retrouvé hier un carnet de voyages, avec quelques notes prises sur des curiosités romaines ! Le temps de fouiller dans mes albums photos et voici une de mes pages retranscrite !

=====================================

Sur la Piazza Capranica, à la droite de l'église Santa Maria in Aquiro, à Rome, vous avez une ruelle au nom curieux : "de l'Epée d'Orlando"

Ce nom curieux, remonte au moins à la première moitié du XVIe siècle, ramené à la vie par une ancienne légende. Dans la rue étroite est conservé un morceau d'une ancienne colonne déformée par le temps.

Elle semble avoir été tranchée par quelque objet coupant, mais on se demande qui, et comment aurait eu la force de trancher ce marbre !

Mortellement blessé à Roncevaux, en essayant de briser sa célébrissime épée Durandal fidèle compagne de nombreuses aventures, Roland ne voulait pas la laisser tomber dans des mains ennemies. La légende dit que c'était une arme vraiment prodigieuse, un cadeau du roi Charlemagne, qui à son tour l' aurait reçue d'un ange. Sa garde aurait contenue une dent de Saint-Pierre, du sang de saint Basile, évêque de cheveux Denys et même un morceau de la robe de la Vierge Marie...

Bref, vous savez (ou non) que Roland (Orlando au cas où vous n'auriez toujours pas pigé !) brisa la lame sur un rocher ressemblant vaguement à une colonne !

Quand et comment le morceau de colonne est ensuite arrivé à Rome depuis les Pyrénées lointaines, la légende ne le précise pas, mais nous avons ce "bout" dans cette ruelle, qui rend homage à la célébrissime épée !

Tout cela exposé, on se souviendra de la mélodieuse voix de la soeur d'Orlando, "Parole Parole..." !

L'épée d'Orlando
L'épée d'Orlando

Rédigé par Cdl Balthasar

Publié dans #Culture, #Voyages

Repost 0