Ephéméride Romain sous Pie IX

Publié le 4 Novembre 2014

3 Novembre . COMMÉMORAISON DES SOUVERAINS PONTIFES DÉFUNTS.

Au palais apostolique, chapelle papale, 10 h. ; messe par le cardinal camerlingue de la Ste Eglise.

A St-Charles, au Corso, 16 h. premières vêpres pour la fête patronale de l'église et de la confrérie.

------------------------------------

4 Novembre . St Charles Borromée, cardinal-prêtre du titre de St-Martin-des-Monts (, puis de Ste-Praxède, archiprêtre de Ste-Marie-Majeure et archevêque de Milan, mort l'an 1584.

A St-Charles, au Corso, où l'on expose, à son autel, son cœur, son crucifix d'or, un linge imprégné de son sang et la représentation de sa châsse telle qu'on la voit à Milan, chapelle papale, 10 h

NB:

On dit que le pape tient chapelle quand il officie ou assiste à l'office entouré des cardinaux. À la fin du xixe siècle, les chapelles papales étaient au nombre de cinquante-huit, dont les trois messes pontificales de Noël, Pâques et de la solennité de Saint-Pierre.
Jusqu'aux réformes qui ont suivi le concile Vatican II, le pape revêtait, pour les chapelles papales, le manteau, qui se distingue du pluvial par la grande longueur de sa partie antérieure et une longue queue que devait tenir, quand le pape marchait, le prince assistant au trône, ou, à son défaut, le plus noble parmi les laïques présents.
Ce manteau n'admet que deux couleurs : le blanc et le rouge.
- La soie blanche unie est seule autorisée et n'est jamais remplacée par le drap d'or, qui n'est pas une couleur liturgique, mais simplement une tolérance, ni par le drap d'argent, très usité à Rome, mais écarté ici sans doute à cause de sa pesanteur et de sa raideur.
- Le rouge tient lieu également du violet et du noir, en vertu d'une coutume ancienne23. Mais l'étoffe rouge varie selon le cycle liturgique. La soie rouge est lamée d'or pour la Pentecôte et la Saint-Pierre, ce qui constitue une étoffe riche. C'est simplement du satin rouge pour les temps de pénitence et de deuil. (Le velours rouge est réservé pour la cappa magna des matines de Noël.)
Le manteau se portait aux chapelles papales, avec l'aube et l'étole, l'étoffe de cette dernière étant assimilée à celle du manteau, blanche ou rouge, sauf aux temps d'Avent et de Carême et aux offices funèbres où l'étole était violette avec le manteau rouge.

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Histoire, #Ecclésial

Repost 0