Optants à la Nationalité Française

Publié le 26 Septembre 2014

C'est le centenaire de la grande guerre, celle qui devait nous venger de la perte de l'Alsace et de la Lorraine ! Une clause peu connue du traité de Francfort m'est revenue en mémoire !

Vous me demanderez le rapport avec l'actualité que ceci peu avoir ? Au moment où des jeunes francais (du moins sur le papier, et à qui on donne tout ) quittent le pays pour aller jouer les apprentis terroristes ravalant la nationalité à un simple mot sur un papier (dès lors que les valeurs du pays ne leur importe pas), il me semblait important, (toute comparaison n'emportant pas raison) de souligner le sacrifice que le choix de la France a imposé pour certains !

Le 10 mai 1871, la France et l'Allemagne signent le traité de Francfort, qui met fin à la guerre franco-allemande. Ce traité oblige la France à céder à l'Allemagne toute l'Alsace (à l'exception du territoire de Belfort) et une partie de la Lorraine.

Au même moment, une autre close du traité demande aux Alsaciens et aux Lorrains nés dans ces zones annexées de choisir entre les deux nationalités. Ceux qui veulent conserver la nationalité française doivent alors quitter définitivement leur terre natale, désormais allemande.

C'est une simple déclaration à la mairie qui permet à ces optants de rester Français. Déclarations qui seront publiées dans le Bulletin des Lois de 1872.

Rédigé par Baglialto

Publié dans #Histoire

Repost 0